Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
7 avril 2008 1 07 /04 /avril /2008 18:45

 

   Le froid ne nous avait pas complètement quittés, il est revenu avec la neige pour un point d’orgue à la fin du week-end. Le temps nous avait pourtant aguichés d’un beau  samedi ensoleillé.

Une nouvelle descente froide perturbée d’origine arctique  est arrivée sur le flanc d’un anticyclone centré sur l’Atlantique suivant une trajectoire traversant les Îles britanniques, selon une situation atmosphérique semblable à celle de Pâques.

L’image du satellite américain NOAA de dimanche à 12 heures que vous trouverez commentée  ci-dessus permet de comprendre les différentes étapes de la coulée froide que nous avons subie :

1 – En avant de l’arrivée des fronts, il se produit souvent un flux de sud. Ceci provoque la bouffée chaude de samedi. A Saint-Etienne (500 mètres) les températures sous abri passent de 0,6° le matin à 15° dans l’après midi.

2-  Le front froid de la descente arctique amène quelques précipitations (1,1mm à Saint Etienne) et de la neige au col de la République au matin du dimanche.

3-  Suivent de multiples fronts secondaires avec de l’air de plus en plus froid. Le plus net provoque la neige du Pas de calais mais aussi celle du début de la nuit à Saint-Etienne

4- Le ciel qui se dégage en fin de nuit dans l’air froid et sur un sol enneigé permet une grande déperdition d’énergie et les fortes gelées (-2,3° à ma station de Saint Etienne) lundi matin.

 

Des chutes de neige en avril sont courantes à Saint Etienne, La dernière d’importance, du 15 au 17 avril 2005 avait déposé une pellicule à 500 mètres, 15 cm à 600 mètres et 60 à 80 cm à 1000 mètres d’altitude avec des dégâts. Les chutes les plus tardives sont un 29 avril 1960 à Bouthéon et un 3 mai sur la ville. Au niveau statistique, si cette neige s’avérait la dernière, elle serait dans la norme pour une chute puisque la médiane, l’occurrence une année sur deux, la place au 11 avril à Bouthéon et au 12 avril à Saint-Etienne-ville. Par contre pour le manteau au sol, une neige au 7 avril correspond à une probabilité atteinte une année sur 4 environ (3 avril à Bouthéon, 10 avril à Saint-Etienne-ville. (  G. Staron « L’hiver dans le Massif central » thèse de doctorat d’état).

 

En ce qui concerne les gelées sous abri, elles peuvent se produire bien plus tard, les dates médianes, une année sur deux,  les situent à l’extrême fin d’avril et au début de mai. Plus grave, le niveau atteint -2,3° est de nature à effectuer des dégâts sur les arbres fruitiers ou la vigne quand ces végétaux ont atteint le seuil de développement de la floraison et de la formation du fruit. Selon les indications de mon jardin, cerisiers et groseilliers atteignaient ce stade ce qui menace la récolte,  par contre les mirabelliers, poiriers, amorcent le processus, pommiers, cognassiers et griottiers sont encore au stade du bourgeon, mais dans d’autres secteurs à l’exposition différente il peut en être autrement. ( chroniques de climatologies).

 

Les très grands écarts quotidiens de températures sont aussi difficiles à supporter quand ils dépassent 6°, ce qui se multiplie ces dernières semaines.

 

Depuis les Saints de Glace de la mi-mai 2007, nous sommes entrés dans une suite de mois  frais. Les 6 derniers mois de 2007 ont connu des températures en dessous des normales. Après Janvier et février 2008 dont la douceur a été plus médiatique qu’exceptionnelle, mars renoue avec des valeurs inférieures aux moyennes. Le début d’avril semble vouloir continuer dans la même direction. Cette année plus froide fait suite à une autre, remarquable par sa chaleur, depuis la canicule de juin et juillet 2006, jusqu’au mois d’avril 2007, en passant par l’automne
Partager cet article
Repost0

commentaires

Presentation

  • : Le blog de Gérard Staron Président de l'AMRL
  • : Le journal du climat et de la géographie libres. Actualité climatique Climat et société, impact du climat sur les activités humaines . Prévisions sur 4 jours
  • Contact

Rechercher

Articles Récents

  • Record de froid ou fraicheur (au choix) en avril sur la région Stéphanoise
    Depuis 2006, soit 16 ans , jamais un mois d'avril n'avait connu des températures aussi basses autant à Saint Etienne (alt 500m ) qu'à Montregard (alt 990 m) en Haute Loire aux confins des monts du Vivarais et du plateau de Montfaucon . Voici le bilan...
  • Covid : divorce entre discours et statistiques !
    Covid 19 : divorce entre discours et statistiques ! Que n’entend-t-on pas sur la façon dont la France a géré la crise du Coronavirus, on est en retard sur tout, le scandale est partout, on est mauvais sur tout, je vous fais grâce de tous les discours...
  • crues océaniques en cours ( situation 1/02/2021 et évolution probable )
    Des crues des rivières océaniques forment actuellement un puzzle aux 4 coins de notre pays Dans les hauts de France deux zones sont à surveiller : 1) les rivières descendant des collines de l'Artois semblent avoir connu leur maximums La Lys a atteint...
  • les particularités de l'élection américaines de 2020!
    Les particularités de l’élection de 2020 aux Etats Unis ! Un documentaire télévisé titrait « Donald trump est-il capable du pire ? » En réalité il a toujours « joué avec le pire » cela lui a permis de gagner dans beaucoup de circonstances comme homme...
  • L'opérette .... une idée d'étrennes
    Le livre "L'opérette parfum de l'histoire" présenté sur la revue Opéra Magazine ......
  • Prévision du 2 au 5 décembre 2020 : hivernal
    Prévision de Gérard Staron du 2 au 5 décembre 2020 (42, 43, 63, 69) Avec une descente froide en provenance des régions arctiques sur le proche Atlantique, l’hiver est arrivé avec le mois de décembre, son début officiel pour la Météorologie C’est le retour...
  • Cultes, covid et confinement: analyse historique !
    Cultes, covid, et confinement : analyse historique L’année 2020 aura vu à deux reprises l’interdiction des cérémonies religieuses et plusieurs dimanches, des croyants en prière devant leurs églises ! Jusqu’à quand faut-il remonter pour trouver pareil...
  • Prévision du 24 au 28 novembre 2020: les hautes pressions résistent
    Prévision de Gérard Staron du 25 au 28 novembre 2020 ( 42, 43, 63, 69) L’anticyclone se retire derrière les Alpes pour repousser les assauts des précipitations qui remontent du Levant Espagnol qui au maximum atteindront le Mézenc et des perturbations...
  • prévision du 15 au 18 novembre 2020 : Yoyo des tempéartures et du vent
    Prévision de Gérard Staron du 15 au 18 novembre 2020 (42, 43, 63, 69) Les anticyclones méditerranéens tiennent encore bon quelques jours et ils évitent à nos départements de connaitre les excès subis par les côtes de La Manche. Temps restera globalement...

Mes ouvrages

                                                                noel boules noel boules 4 gif                                                              noel boules noel boules 4 gif                                                                                                                                                                                                    noel boules noel boules 4 gif

Mon Site

                                                                                                                        Site

Articles sur Le progrès

Phénomènes météo exceptionnels de 1945 à nos jours (2013)

Quel drôle de temps

La Loire p 78, 79

Le Gier p 80

La fureur du Furan p 81

Climat de la Loire: Effet de couloir p 194

Climat de la Haute-Loire:

Le coeur  du Massif Central  p 195