Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
21 mars 2008 5 21 /03 /mars /2008 19:28

 

 

Les dictons en météo : Noël au balcon Pâques aux tisons

 

    Chronique climatologie N° 14,  le 30 décembre 1994,  Radio Espérance, texte d’origine

 

  En cette période de fête, j’ai pensé vous entretenir d’un sujet un peu moins sérieux : quel est le degré de fiabilité des dictons pour la prévision du temps ?

Les météorologues et les climatologues considèrent très souvent les dictons que vous connaissez tous, avec un grand détachement. Certains sont frappés d’un certain bon sens : « En avril ne te découvre pas d’un fil et en mai fais ce qu’il te plait » .Dans ce cas il existe des mois d’avril très beaux suivis d’un mois de mai très frais, ou pour  le dicton vellave «  quand la montagne prend son chapeau (souvent le Mézenc), berger prend ton manteau ». Bien que cette situation de nuages très bas annonce plus la pluie, il y a souvent un rafraichissement du temps après son passage.

Beaucoup de dictons ont un caractère très anecdotique ou même parfois confus, par exemple « Quand il pleut pour la Saint Médard… » Suivent deux versions « il pleut pendant 40 jours… ou 40 jours plus tard », ce qui n’est pas la même chose

 

En cette fin d’année (1994), je me suis intéressé au fameux « Noël au Balcon, Pâques aux tisons » en comparant les températures de ces deux fêtes pendant les 20 dernières années (1974-1994) à quelques villes du réseau de Radio Espérance (Clermont-Ferrand, Limoges, Chambéry-Aix, et Saint-Etienne).

On constate tout de suite que notre Noël 1994 est plutôt aux tisons, ce n’est certes pas une grande découverte, la fête a correspondu à la phase maximale de la petite vague de froid qui a touché le pays du 15 au 27 décembre entre deux périodes très douces. Les températures minimales et maximales du jour de Noël ont été négatives  à Saint-Etienne (-2 et-1°) à Clermont-Ferrand (-1,5 et -0,4°) et Limoges (-2,3 et -1,4° ). Seule la station de Chambéry-Aix a connu des températures positives (1° pour les deux). En outre, dans toutes ces stations, ce jour de Noël n’a pas vu le soleil : durée d’insolation nulle.

Ces températures ne sont un record pour la journée de Noël qu’à Limoges puisque la température maximale la plus basse depuis 1974 était de +0,8° en 1976 contre -1,4° en 1994. Partout ailleurs, on recense au moins un jour de Noël plus froid. La température moyenne maximale d’une journée de Noël dans les 4 stations se situe entre 7 et 7,7°. Pour la nuit de Noël,  la température observée a été banale à Clermont Ferrand, où 6 fois sur les 20 dernières années elle a été plus basse avec un minimum de -6.4° en 1979, et à Limoges, où 2 fois on descend en dessous avec -3,6° en 1975. Saint-Etienne a même connu un -7.6° pour le 25 décembre 1986.

Que donne la comparaison des températures de Noël avec celles du jour de Pâques qui suit ?

Si on apporte crédit au dicton, « Noël au balcon, Pâques aux tisons »,  les 25 décembre les plus doux devraient être suivis des journées pascales les plus froides. Les Noël les plus doux ont été ceux de 1983 avec un maximum de 20,2° à Saint-Etienne et un minimum quotidien de 9° à Clermont-Ferrand. Les autres 25 décembre au balcon sont ceux de 1985, 1978 et 1988.

Les températures de la fête de Pâques qui a suivi sont-elles basses ? La réponse est non.  Le 22 avril 1984 qui suit le Noël le plus doux, les  températures maximales ont aussi été les plus chaude  de ces 20 dernières fêtes pascales avec 24,2° à Saint Etienne et 25,9° à Clermont-Ferrand... les autres années citées ont une fête de la résurrection un peu aux tisons  en 1986 à Saint-Etienne  (6,3 et8°), Beaucoup moins à Clermont, Limoges et Chambéry. Les autres Noël très doux (1978 et 1988 ont été suivis de journées pascales où le thermomètre a approché (15 avril 1979) ou même dépassé les 20° (le 26 mars 1989).

Le dicton fonctionnerait-il en sens inverse ? Noël aux tisons, Pâques aux balcons. Les corrélations ne sont pas nettes. Si Noël 1984, le plus froid  a été suivi de températures pascales très clémentes en 1985, Pour celui de 1979, très froid, la fête de la Résurrection suivante a été l’une des plus froides de la série un 6 avril.

 

Que conclure des dictons en matière de météorologie ? Ils sont certainement empreints de la sagesse paysanne ou des anciens véhiculés jusqu’à nous, mais nous espérons que ce petit exemple vous aura montré qu’il convient de les manier avec la plus extrême prudence. Que voulez vous ? Si l’on avait trouvé des moyens aussi faciles pour prévoir le temps, la météorologie et la climatologie ne seraient pas des disciples aussi difficiles.

 

Aussi nous espérons que vous avez eu des préoccupations plus spirituelles  ou familiales à l’occasion de cette fête de Noël  et avant de vous retrouver vendredi prochain à la Même heure, je vous présente, chers auditeurs, tous mes vœux pour 1995.

 

Commentaire actuel :


Il ne semble pas que les 14 années écoulées depuis cette chronique aient changé la tendance à propos de ce dicton

Par contre, la fête pascale de 2008 est la plus précoce depuis 1974. Signaler un 26 mars en 1989…….

Pâques 2008 va-t-il battre les températures les plus froides qui datent du 19 avril 1981 avec -5° de minimum à Clermont-Ferrand et -4° à Saint-Etienne ?

La mobilité de la Fête pascale ne semble pas avoir d’influence sur les températures, avant 2008, les plus précoces n’étaient pas les plus froides et inversement.

 

Gérard Staron

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Presentation

  • : Le blog de Gérard Staron Président de l'AMRL
  • : Le journal du climat et de la géographie libres. Actualité climatique Climat et société, impact du climat sur les activités humaines . Prévisions sur 4 jours
  • Contact

Rechercher

Articles Récents

  • Record de froid ou fraicheur (au choix) en avril sur la région Stéphanoise
    Depuis 2006, soit 16 ans , jamais un mois d'avril n'avait connu des températures aussi basses autant à Saint Etienne (alt 500m ) qu'à Montregard (alt 990 m) en Haute Loire aux confins des monts du Vivarais et du plateau de Montfaucon . Voici le bilan...
  • Covid : divorce entre discours et statistiques !
    Covid 19 : divorce entre discours et statistiques ! Que n’entend-t-on pas sur la façon dont la France a géré la crise du Coronavirus, on est en retard sur tout, le scandale est partout, on est mauvais sur tout, je vous fais grâce de tous les discours...
  • crues océaniques en cours ( situation 1/02/2021 et évolution probable )
    Des crues des rivières océaniques forment actuellement un puzzle aux 4 coins de notre pays Dans les hauts de France deux zones sont à surveiller : 1) les rivières descendant des collines de l'Artois semblent avoir connu leur maximums La Lys a atteint...
  • les particularités de l'élection américaines de 2020!
    Les particularités de l’élection de 2020 aux Etats Unis ! Un documentaire télévisé titrait « Donald trump est-il capable du pire ? » En réalité il a toujours « joué avec le pire » cela lui a permis de gagner dans beaucoup de circonstances comme homme...
  • L'opérette .... une idée d'étrennes
    Le livre "L'opérette parfum de l'histoire" présenté sur la revue Opéra Magazine ......
  • Prévision du 2 au 5 décembre 2020 : hivernal
    Prévision de Gérard Staron du 2 au 5 décembre 2020 (42, 43, 63, 69) Avec une descente froide en provenance des régions arctiques sur le proche Atlantique, l’hiver est arrivé avec le mois de décembre, son début officiel pour la Météorologie C’est le retour...
  • Cultes, covid et confinement: analyse historique !
    Cultes, covid, et confinement : analyse historique L’année 2020 aura vu à deux reprises l’interdiction des cérémonies religieuses et plusieurs dimanches, des croyants en prière devant leurs églises ! Jusqu’à quand faut-il remonter pour trouver pareil...
  • Prévision du 24 au 28 novembre 2020: les hautes pressions résistent
    Prévision de Gérard Staron du 25 au 28 novembre 2020 ( 42, 43, 63, 69) L’anticyclone se retire derrière les Alpes pour repousser les assauts des précipitations qui remontent du Levant Espagnol qui au maximum atteindront le Mézenc et des perturbations...
  • prévision du 15 au 18 novembre 2020 : Yoyo des tempéartures et du vent
    Prévision de Gérard Staron du 15 au 18 novembre 2020 (42, 43, 63, 69) Les anticyclones méditerranéens tiennent encore bon quelques jours et ils évitent à nos départements de connaitre les excès subis par les côtes de La Manche. Temps restera globalement...

Mes ouvrages

                                                                noel boules noel boules 4 gif                                                              noel boules noel boules 4 gif                                                                                                                                                                                                    noel boules noel boules 4 gif

Mon Site

                                                                                                                        Site

Articles sur Le progrès

Phénomènes météo exceptionnels de 1945 à nos jours (2013)

Quel drôle de temps

La Loire p 78, 79

Le Gier p 80

La fureur du Furan p 81

Climat de la Loire: Effet de couloir p 194

Climat de la Haute-Loire:

Le coeur  du Massif Central  p 195