Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
29 novembre 2020 7 29 /11 /novembre /2020 18:43

Cultes, covid, et confinement : analyse historique

 

L’année 2020 aura vu à deux reprises l’interdiction des cérémonies religieuses et plusieurs dimanches, des croyants en prière devant leurs églises !

Jusqu’à quand faut-il remonter pour trouver pareil problème :

Au pire moment de la crise des inventaires en 1906 avec les gouvernements radicaux de la troisième république, les fidèles s’étaient massés devant leurs églises pour les défendre, mais le pouvoir n’avait pas osé interdire les messes !

Pour trouver pareille interdiction, au point de ne pas pouvoir célébrer Pâques, il faut remonter à la terreur de 1794 sous Robespierre. A ces heures sombres on coupait déjà les têtes pas seulement celles de prêtres et des nobles et il y a eu ce l’on nomme maintenant le génocide de Vendée  

A une année près, c’est tous les 113 ans que l’on trouve une crise grave entre l’église et l’état !

Par ailleurs l’interdiction des cérémonies religieuses ressemble étrangement à « l’interdit » sanction religieuse médiévale  pratiquée le plus souvent par le Pape  quand le seigneur d’un pays se faisait remarquer par ses crimes ou par la répudiation de ses épouses !  A plusieurs reprises le Pape avait jeté l’interdit sur le Royaume de France ce qui consistait en un arrêt des cultes et des sacrements comme ce qui a été pratiqué en 2020 ! Cette sanction était très efficace pour faire faire pénitence au récalcitrant.  Le problème cette fois, le gouvernement a pris une décision religieuse alors qu’elle était du ressort exclusif d’une autorité religieuse. En pays de laicité, soit de séparation des églises et de l’état, soit chacun chez soi,  c’est éminemment fâcheux  et pose un problème constitutionnel !

D’ailleurs il a fallu deux condamnations judiciaire  par le Conseil d’état, du gouvernement en raison de la liberté des cultes en vertu de la Loi de 1905 ( l’arroseur arrosé) pour que  les messes et sacrements puissent être rétablies, la première pendant l’été et la seconde aujourd’hui pour mettre fin à cette jauge inique de 30 personnes par messe. Une véritable provocation , symbolique en raison d’un nombre 30 qui renvoi aux deniers de la trahison de Juda, spatiale puisque ceci correspond à 1 personne pour 30 m2 dans une église de grandeur classique et plus de 100m2 dans la Cathédrale d’Amiens, mais aussi morale  car comment séparer les 30 élus, des refusés comme une sorte de jugement dernier politique par anticipation !

Le ministre de la santé s’est ému de l’état psychologique et dépressif de nos concitoyens !

IL est évident que les problèmes économiques induits par la crise sanitaire  si largement évoqués par ailleurs, ont un rôle majeur

Le mois de novembre en particulier la troisième semaine accroit cette situation dépressive. C’est toujours un cap délicat à passer, avec la baisse de la durée des jours, l’arrivée de l’hiver, c’est toujours une période difficile au niveau de l’enseignement et des mouvements sociaux qui se développent souvent à cette période, gilets jaunes, grèves contre la réforme des retraites en 1995 et 2019 etc  

Une pandémie importante comme celle du covid nous confronte à la mort et aux aspects spirituels qui y sont liés en particulier celui de l’au-delà !  Ceci nous relie au culte des morts, plus ancienne manifestation spirituelle. L’homme n’est pas seulement un animal même augmenté !

Les épidémies ont toujours été un moment de forte spiritualité et notre histoire en garde dans le paysage et la mémoire de nombreux souvenirs  avec  moult croix et chapelle, coutumes anciennes etc. A Saint Etienne, il y a eu le vœux des consuls de la ville à la vierge Marie après la peste du XVIIème immortalisé par le tableau attribué à un lointain cousin historique Staron à la Grand Eglise !  En ces temps troublés, les hommes ont besoin d’une espérance, et les cérémonies religieuses, la messe et les sacrements  pour les catholiques,  en sont les formes pour les croyants ! Les en priver, c’est enlever une espérance !

L’homme est « un roseau pensant » avait écrit Pascal, en ces temps d’épidémie le roseau ploie beaucoup, parfois il casse,  mais il faut aussi « panser » sa « pensée » sa spiritualité !  

G. Staron

Partager cet article
Repost0

commentaires

Presentation

  • : Le blog de Gérard Staron Président de l'AMRL
  • : Le journal du climat et de la géographie libres. Actualité climatique Climat et société, impact du climat sur les activités humaines . Prévisions sur 4 jours
  • Contact

Rechercher

Articles Récents

  • Record de froid ou fraicheur (au choix) en avril sur la région Stéphanoise
    Depuis 2006, soit 16 ans , jamais un mois d'avril n'avait connu des températures aussi basses autant à Saint Etienne (alt 500m ) qu'à Montregard (alt 990 m) en Haute Loire aux confins des monts du Vivarais et du plateau de Montfaucon . Voici le bilan...
  • Covid : divorce entre discours et statistiques !
    Covid 19 : divorce entre discours et statistiques ! Que n’entend-t-on pas sur la façon dont la France a géré la crise du Coronavirus, on est en retard sur tout, le scandale est partout, on est mauvais sur tout, je vous fais grâce de tous les discours...
  • crues océaniques en cours ( situation 1/02/2021 et évolution probable )
    Des crues des rivières océaniques forment actuellement un puzzle aux 4 coins de notre pays Dans les hauts de France deux zones sont à surveiller : 1) les rivières descendant des collines de l'Artois semblent avoir connu leur maximums La Lys a atteint...
  • les particularités de l'élection américaines de 2020!
    Les particularités de l’élection de 2020 aux Etats Unis ! Un documentaire télévisé titrait « Donald trump est-il capable du pire ? » En réalité il a toujours « joué avec le pire » cela lui a permis de gagner dans beaucoup de circonstances comme homme...
  • L'opérette .... une idée d'étrennes
    Le livre "L'opérette parfum de l'histoire" présenté sur la revue Opéra Magazine ......
  • Prévision du 2 au 5 décembre 2020 : hivernal
    Prévision de Gérard Staron du 2 au 5 décembre 2020 (42, 43, 63, 69) Avec une descente froide en provenance des régions arctiques sur le proche Atlantique, l’hiver est arrivé avec le mois de décembre, son début officiel pour la Météorologie C’est le retour...
  • Cultes, covid et confinement: analyse historique !
    Cultes, covid, et confinement : analyse historique L’année 2020 aura vu à deux reprises l’interdiction des cérémonies religieuses et plusieurs dimanches, des croyants en prière devant leurs églises ! Jusqu’à quand faut-il remonter pour trouver pareil...
  • Prévision du 24 au 28 novembre 2020: les hautes pressions résistent
    Prévision de Gérard Staron du 25 au 28 novembre 2020 ( 42, 43, 63, 69) L’anticyclone se retire derrière les Alpes pour repousser les assauts des précipitations qui remontent du Levant Espagnol qui au maximum atteindront le Mézenc et des perturbations...
  • prévision du 15 au 18 novembre 2020 : Yoyo des tempéartures et du vent
    Prévision de Gérard Staron du 15 au 18 novembre 2020 (42, 43, 63, 69) Les anticyclones méditerranéens tiennent encore bon quelques jours et ils évitent à nos départements de connaitre les excès subis par les côtes de La Manche. Temps restera globalement...

Mes ouvrages

                                                                noel boules noel boules 4 gif                                                              noel boules noel boules 4 gif                                                                                                                                                                                                    noel boules noel boules 4 gif

Mon Site

                                                                                                                        Site

Articles sur Le progrès

Phénomènes météo exceptionnels de 1945 à nos jours (2013)

Quel drôle de temps

La Loire p 78, 79

Le Gier p 80

La fureur du Furan p 81

Climat de la Loire: Effet de couloir p 194

Climat de la Haute-Loire:

Le coeur  du Massif Central  p 195