Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
25 septembre 2020 5 25 /09 /septembre /2020 18:46
Covid 19.... statistiques et région Ile de France !

Covid … statistiques et Ile de France

 

Pendant la première vague, le critère d’importance de l’épidémie était l’évolution des hospitalisations et des réanimations. Puis pendant l’été, changement total, le critère principal est devenu l’importance des contaminations. Pour pouvoir suivre une évolution quelle qu’elle soit, la science recommande de garder les mêmes critères et les changer ne permet pas une évaluation convenable

Pour juger du suivi de l’importance des contaminations, il aurait fallu qu’elles aient été faites depuis le début de l’épidémie selon les mêmes procédés, or lors de la première vague, très peu de tests étaient faits, or maintenant ils sont massifs plus d’un million par semaine ….. là encore toute comparaison dans le temps est difficile pour ne pas dire impossible…..

J’ai beaucoup analysé les statistiques en prenant comme critère le nombre d’hospitalisations et constaté globalement leur fiabilité au moins au niveau régional jusqu’en été mais j’ai été stupéfait de l’évolution de ce critère, ces derniers jours, en région «  Ile de France »

Voici les éléments à partir du site : gouvernement.fr/ info coronavirus/cartes et données :

  1.  on constate une baisse énorme des hospitalisations entre le 17 et le 21 septembre (-31%) en Ile de France  alors que partout  en France elles augmentent, et que la situation de Paris inquiète
  2.  La courbe des réanimations d’Ile de France ne suit pas cette baisse des hospitalisations : curieux
  3. L’ile de France représentait une part de plus en plus importante du total des hospitalisations pour covid en France depuis le début de l’épidémie  , elle cumulait 48% de ces dernières le 1er juillet 51% le 31 juillet, 52% le er septembre, encore 48% le 10 septembre et on tombe à 30% le 21 septembre : incompréhensible
  4. Une note du site gouvernemental précise que le 18 septembre un hôpital de l’Essonne a déclaré avec retard 240 hospitalisations  qui devaient provoquer « une augmentation soudaine » avec « un impact au niveau régional » selon le texte en annexe, or le 18 septembre les hospitalisations totales d’Ile de France baissent de 414. Incompatible !
  5. On constate une concentration des hospitalisations de Covid dans les départements à grosse métropoles, les bouches du Rhône avec Marseille représentent 66% de l’ensemble de PACA, le Rhône avec Lyon 43% de l’ensemble d’AURA , la Gironde avec Bordeaux 54% de l’Aquitaine , alors que  Paris et l’Ile de France, la plus importante, baissent !

Ce hiatus statistique arrive à un moment où l’incompréhension est majeure entre Paris et la Province que l’on nomme d’une façon curieuse territoire et surtout juste avant de prendre des mesures coercitives dans  les métropoles !

 

G.S.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Presentation

  • : Le blog de Gérard Staron Président de l'AMRL
  • : Le journal du climat et de la géographie libres. Actualité climatique Climat et société, impact du climat sur les activités humaines . Prévisions sur 4 jours
  • Contact

Rechercher

Articles Récents

Mes ouvrages

                                                                noel boules noel boules 4 gif                                                              noel boules noel boules 4 gif                                                                                                                                                                                                    noel boules noel boules 4 gif

Mon Site

                                                                                                                        Site

Articles sur Le progrès

Phénomènes météo exceptionnels de 1945 à nos jours (2013)

Quel drôle de temps

La Loire p 78, 79

Le Gier p 80

La fureur du Furan p 81

Climat de la Loire: Effet de couloir p 194

Climat de la Haute-Loire:

Le coeur  du Massif Central  p 195