Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 avril 2020 2 28 /04 /avril /2020 13:39

Grève et covid 19 !

Je m’excuse par avance si ces divagations de confinement  surprennent ou choquent certains des lecteurs  mais pourtant je crois que c’est révélateur de l’état moral de notre pays !

Jeune professeur agrégé, arrivant dans le lycée, le représentant syndical était venu me voir et je n’ai retenu qu’une phrase de son discours qui m’a toujours interloqué : «la partie la plus importante du travail, c’est la grève »

L’auteur de cette formule, s’il est toujours en vie, doit être aujourd’hui dans un état d’extase absolu quand il voit qu’un être microscopique, un tout petit virus, a mis en état de cessation de travail La France, mais aussi une grande partie de l’humanité ! Lui qui tant de fois a tenté de développer la grève, ceux qui ont cru bloquer économiquement le pays, qui ont parfois cru réussir,  ces dernières années contre la Loi travail , les gilets jaunes, les réformes  des retraites anciennes et nouvelles etc , dans quel état sont-ils avec cette situation d’un blocage presque total ? J’ai connu tant  de tentatives réussies ou échouées dans l’éducation nationale pendant 40 ans que je ne les ai plus toutes en mémoire, parfois une par an ou tous les deux ans, un arrêt pendant 5 semaines environ, la durée syndicale.

Or nous sommes aujourd’hui  dans une situation qui rend pour le moins perplexe !

L’Hôpital dont tout le monde se félicite qu’il ait pu tenir face à la pandémie, qui pour cela a effectué un travail colossal bien plus important que sa tâche habituelle,  était en grève les mois qui précédaient. Personne n’a entendu qu’il y ait eu un appel à la reprise du travail ! Ce sont donc des soignants en grève qui font  face avec un certain succès et un énorme travail à la pandémie et que nos concitoyens applaudissent tous les jours !

Pour lutter contre ce méchant petit virus, il a été décidé le confinement et les gestes barrières, pour qu’il ne puisse plus se promener impunément et sournoisement de l’un à l’autre d’entre nous, n’est-ce pas d’une certaine façon une grève générale sanitaire qui ne dit pas son nom,   que les états ont mis en place pour faire face à la pandémie. La preuve, les pays les plus opposés à ce type de cessation de travail , leurs chefs d’état les plus récalcitrants comme le Président Trump aux USA ou le très conservateur Boris Johnson aux Royaume Uni et quelques autres, ont été obligés à leur corps défendant , et parfois en étant malades de se laisser convaincre au confinement. En France, n’a-t-on pas vu de nombreux secteurs d’activités qu’il était initialement prévu de conserver au travail,  arrêter de leur fait leur activité et amplifier ainsi le confinement.

Enfin quand on parle de déconfinement, ne voit-on pas les spécialistes de la grève ou du blocage social, tenter  par tous les moyens possibles de s’opposer à la reprise du travail dans les entreprises en utilisant parfois l’arme de la justice, à une nouvelle rentrée dans les écoles en utilisant  les populations les plus réceptrices, ceci en prétextant une reprise épidémique à laquelle on croit de moins en moins !   N’y a-t-il pas une grande jalousie des spécialistes habituels de la grève et du blocage social de l’économie face à un petit virus qui mieux qu’eux a  pu stopper l’activité d’une grande partie du monde! Ne veulent-ils pas ainsi montrer à nouveau la primauté de l’arrêt du travail social face à celui d’origine sanitaire ?

Ce mélodrame autour de la reprise des écoles est ahurissant. Tout le monde sait que les enfants ne font quasiment pas la maladie, on les croyait vecteurs du virus ce qui a été démenti scientifiquement, beaucoup d’élèves en ont profité pour sortir du circuit scolaire, l’école sera donc certainement le lieu où le risque de prendre la maladie est le plus faible, mais le hic est là, l’ouverture des écoles obligerait les parents à reprendre leur travail !

D’ailleurs ne nous faisons pas d’illusions, Pourquoi le déconfinement risque d’être plus difficile à mettre en place que le confinement ? Surtout en France, les spécialistes vous diront qu’il est toujours très difficile de savoir terminer une grève et il y a tout à craindre de la reprise du travail!  L’histoire montre  que les fins de crises  se sont souvent terminées par de grandes grèves par exemple 1919,  1936, 1947 etc… Allons-nous connaitre une grève générale qui n’ose pas dire encore son nom ?

  Je vais pour terminer vous faire une confidence, depuis que ce collègue a essayé de me convaincre autrefois : je n’ai jamais fait grève pendant tout le restant de ma carrière! 

G. S.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Presentation

  • : Le blog de Gérard Staron Président de l'AMRL
  • : Le journal du climat et de la géographie libres. Actualité climatique Climat et société, impact du climat sur les activités humaines . Prévisions sur 4 jours
  • Contact

Rechercher

Articles Récents

Mes ouvrages

                                                                noel boules noel boules 4 gif                                                              noel boules noel boules 4 gif                                                                                                                                                                                                    noel boules noel boules 4 gif

Mon Site

                                                                                                                        Site

Articles sur Le progrès

Phénomènes météo exceptionnels de 1945 à nos jours (2013)

Quel drôle de temps

La Loire p 78, 79

Le Gier p 80

La fureur du Furan p 81

Climat de la Loire: Effet de couloir p 194

Climat de la Haute-Loire:

Le coeur  du Massif Central  p 195