Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
3 mars 2018 6 03 /03 /mars /2018 22:59

Prévision spéciale Paris-Nice

1ère partie de Chatou à Saint-Etienne (4 au 7 mars)

 

Les conditions climatiques devraient se dégrader de la région Parisienne jusqu’à Saint-Etienne mais il ne semble pas que des chutes de neige se produisent sur la course en raison des altitudes assez faibles où elle se produit  même si les montagnes au-dessus risquent d’être blanches mercredi.

Les températures devraient se situer vers 10° au moment de la course

On ne peut exclure des averses sur la course chaque jour mais elles seront limitées dans le temps

Le vent pourrait souffler en rafale vers 30 à 40 km/h. Le risque de bordure est possible, on se trouve en effet proche des vitesses où celles-ci interviennent le plus souvent (vers 50 km/h en rafale ) 

 

Dimanche 4 mars

Etape Chatou-Meudon par les côtes de la vallée de Chevreuse

Une perturbation a déposé de la pluie dans la matinée. Au moment du départ, il est probable que les pluies se terminent, mais on ne peut exclure complètement  quelques averses isolées ensuite en particulier près de l’arrivée.

Le vent de sud-ouest en rafale vers 40 km/h  sera surtout capable d’avoir un impact sur la course entre Beyne et Bullion ou  les autres courts secteurs perpendiculaires à la direction du vent

Température vers 10°, peut-être un peu plus au moment de l’arrivée !

 

Lundi 5 mars :

Etape Orsonville– Vierzon par la Beauce et la Sologne

La course devrait se dérouler entre le passage de deux perturbations, le risque de précipitations sur la course est faible, même si l’on ne peut exclure quelques averses à proximité de l’arrivée.

Les températures vers 13 à 14° sont plus agréables que la veille.

Le vent de sud- sud-ouest est globalement défavorable avec un parcours globalement méridien, la vitesse des rafales est un peu plus faible que la veille surtout vers l’arrivée

Le début du parcours dans la Beauce, au relief dégagé, région connue par de nombreuses bordures dans le passé, correspond à la partie où le vent sera le plus fort.

 

Mardi 6 mars :

Etape Bourges –Châtelguyon par les Combrailles et la bordure occidentale des Limagnes

Le risque de précipitations est faible sur la course, mais on ne peut exclure quelques averses isolées en particulier dans la traversée des Combrailles.

Le vent de direction W-SW est un  peu moins défavorable que la veille à partir du moment où le parcours méridien oblique vers l’est dans les Combrailles, les bordures ne peuvent être exclues

Les températures sont plus basses que la veille, vers 10° à l’arrivée, moins au départ et dans les Combrailles

 

Mercredi 7 mars :

Etape contre la montre La Fouillouse Saint Etienne, par les premiers contreforts des monts du Lyonnais à Saint-Héand  

Les conditions météorologiques se dégradent avec l’arrivée d’une perturbation à partir de la mi-journée, un refroidissement. Les premiers partants pourraient avoir de meilleures conditions que les derniers ! En raison du délai par rapport à la prévision (4 jours),  des surprises sont possibles !

Le secteur où la course pourrait être fortement influencé par le temps se situe au sommet de la bosse de Saint-Héand

Les chutes de neige pourraient se produire au-dessus de 800 à 900 m  alors que le point culminant de l’étape se situe vers 650 m, des flocons isolés qui ne tiennent pas ne peuvent être exclus mais sont très improbables !

C’est aussi le point où le risque de pluie est le plus important, elle seront bien plus faibles en dessous  et aussi celui où le vent sera le plus fort (vers 40 km/h en rafale, direction de W-SW favorable dans la montée et de côté dans le début de la descente)

C’est aussi l’endroit où la température sera la plus basse vers 5°  (contre 7 à 8 ° en dessous vers le départ et l’arrivée)

Gérard Staron

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Presentation

  • : Le blog de Gérard Staron Président de l'AMRL
  • : Le journal du climat et de la géographie libres. Actualité climatique Climat et société, impact du climat sur les activités humaines . Prévisions sur 4 jours
  • Contact

Rechercher

Articles Récents

Mes ouvrages

                                                                noel boules noel boules 4 gif                                                              noel boules noel boules 4 gif                                                                                                                                                                                                    noel boules noel boules 4 gif

Mon Site

                                                                                                                        Site

Articles sur Le progrès

Phénomènes météo exceptionnels de 1945 à nos jours (2013)

Quel drôle de temps

La Loire p 78, 79

Le Gier p 80

La fureur du Furan p 81

Climat de la Loire: Effet de couloir p 194

Climat de la Haute-Loire:

Le coeur  du Massif Central  p 195