Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
23 juillet 2017 7 23 /07 /juillet /2017 07:26
gros orages entre Mézenc et Pilat (22-07-2017)

Entre 16 h 30 et 20 h il est tombé environ 105 mm à Montregard dans une suite orageuse d'une rare violence 

voici, ci dessous,  l'état du petit ruisseau qui passe sous la route à la sortie du village en direction du Mas de Tence.

L'orage s'est aussi à de nombreuses reprises accompagné de grêle et même de bourrasques de vent tourbillonnant faisant tomber des branches sur la route

les phénomènes électriques ont été particulièrement nombreux 

analyse de l'événement suit

Gérard Staron 

Repost 0
Published by Gérard Staron
commenter cet article
22 juillet 2017 6 22 /07 /juillet /2017 23:08

Prévision de Gérard Staron du 23 au 26 juillet 2017 (42, 43, 63, 69)

 

L’anticyclone des Açores reste sur ses iles et notre pays reçoit de pleine fouet les flux perturbés en provenance des hautes latitudes, ceci annonce seulement une séquence d’été pourri !

Après les orages très forts d’aujourd’hui sur les hauteurs entre Mézenc et Pilat , ils ont déposé 105 mm à Montregard avec un débordement important des ruisseaux, (documents en attente demain), on passe progressivement à des pluies qui intéressent surout le nord de nos départements et en particulier les reliefs océaniques ( Sancy , hauteurs du Forez et de la Madeleine et du Pilat  au Haut Beaujolais)

Les températures  sont basses pour la saison les minimums peuvent descendre en dessous de 10° en Montagne et ne pas monter au-dessus de 20° en plaine

Le vent du nord s’installe progressivement

Couverture nuageuse importance sur la partie Massif central jusqu’aux reliefs de sa bordure orientale du Mézenc au Pilat, par contre ciel dégagé en vallée du Rhône au sud du défilé de Vienne

 

Dimanche

Répit dans les précipitations mais il faut absorber l’humidité tombée la veille         avec une couverture nuageuse importante sur la partie Massif central

Les vents s’inversent avec le retour d’un vent du nord modéré

Les minimums ne dépassent 15° que dans les plaines du Rhône et de la Saône et descendent vers 10° en montagne  

Les maximums restent encore au-dessus de 20° dans les dépressions

 

Lundi :

Une nouvelle perturbation arrive et dépose ses pluies en privilégiant les reliefs surtout  les secteurs indiquées dans l’introduction. Les bassins internes du Massif central (Le Puy, Limagnes du sud)  sont peu affectés

Les températures continuent leur baisse

Minimums vers 15° dans les dépressions et vers 10° en Montagne   

Seules les plaines du Rhône au sud de Lyon connaissent encore des maximums supérieurs à 20°, plus bas sur la partie Massif central, dépressions comprises.

Un vent d’ouest fort touche la bordure nord de la région , il est dévié en nord au sud du ligne Clermont-Ferrand – Feurs avec burle sur les plateaux de la Haute Loire et mistral en vallée du Rhône

 

Mardi :

Encore des averses de pluies sur l’ensemble des reliefs surtout ceux cités dans l’introduction et le nord de nos départements

Le vent du nord s’affirme avec burle et mistral

Les températures restent médiocres

Minimums vers 10° en Montagne et inférieurs à 15° ailleurs

Maximums en dessous de 20° partout

 

Mercredi :

La perturbation semble passer plus à l’est, elle laisse ses nuages mais très peu de pluies

Le vent du nord forcit surtout la burle et le mistral

Températures toujours médiocres pour la saison

Les minimums tombent en dessous de 15° partout et de 10° en montagne

Les maximums ne dépassent 20° que dans les plaines du Rhône et de la Saône

 

Mais on semble ensuite sortir de cet épisode pourri ! à confirmer

Repost 0
Published by Gérard Staron - dans météo
commenter cet article
19 juillet 2017 3 19 /07 /juillet /2017 10:22

Prévision de Gérard Staron du 19 au 22 juillet 2017

 

Progressivement les dépressions et perturbations en provenance des hautes latitudes tentent de repousser vers le sud les anticyclones subtropicaux qui occupent le sud de la France et se réfugient sur l’Atlantique

Cette évolution s’étale sur plusieurs jours et n’est pas terminée au moment du week-end

Elle commence par un épisode orageux important mercredi avec tous les risques liés à cette situation, fortes intensités de précipitations avec inondations localisées, trainées de grêle, foudre, coups de vents. Les reprises de pluies en soirée des jours suivants perdent peu à peu leur importance et leur  caractère orageux.

Le vent du sud ne tarde pas à être remplacé par celui de nord  avec la burle sur les plateaux de la Haute Loire et  surtout le mistral en vallée du Rhône

Les températures baissent sur la Partie Massif central, la vallée du Rhône est le seul secteur à garder la chaleur

 

Mercredi :

Soirée et début de nuit  à risque

Une perturbation de sud-ouest s’infiltre. Combinée aux fortes chaleurs antérieures, elle provoque un épisode orageux important en soirée et dans la nuit suivante qui traverse la région de part en part avec des cumuls de précipitations substantiels. Le phénomène est généralisé mais comme toujours avec des paroxysmes locaux et il est difficile de préciser les secteurs  affectés par les risques présentés dans l’introduction. Attention !

Le vent du sud continue

Les températures restent chaudes et dépassent 30° dans les dépressions. Les maximums commencent leur baisse dans la partie auvergnate en particulier dans les Limagnes alors que les plaines du Rhône et de la Saône restent très chaudes

 

Jeudi

L’épisode orageux s’évacue vers l’est mais la reprise de fin de journée est encore capable de fournir des précipitations orageuses moins intense sur la bordure orientale du Massif central, du Mézenc au Pilat avec prolongement possible jusqu’au haut Beaujolais

Seules les plaines du Rhône et dans une moindre mesure de la Saône conservent la chaleur avec plus de 15° de minimums et plus de 25° de maximum

Les autres dépressions des sillons de la Loire et de l’Allier restent au-dessus de 20° alors que les reliefs tombent en dessous

Le vent du nord remplace celui de sud

 

Vendredi

La reprise pluvio-orageuse ne parait capable de concerner que l’axe du Mézenc au Pilat et ses régions voisines surtout sur le versant rhodanien

Le vent du nord est surtout fort le matin

La baisse des températures est confirmée sans changement par rapport à la veille

La vallée du Rhône resta au-dessus de 15° le matin et de 25° dans l’après-midi

Ailleurs c’est plus bas !

 

Samedi :

La nouvelle perturbations passant au nord,  montre ses nuages mais ne parait susceptible de déposer des petites pluies que sur la bordure des Combrailles au Roannais et les reliefs voisins (haut Forez , Monts de la madeleine haut Beaujolais)

Le vent d’ouest souffle les crêtes des reliefs océaniques quand il est dévié en flux de nord plus au sud en particulier en vallée du Rhône

Les températures minimales baissent encore sur les reliefs (vers 10°) mais restent au même niveau dans les dépressions

Les maximums changent peu

La vallée du Rhône au sud de Lyon reste encore le secteur le plus chaud

 

Cette évolution pourrait continuer avec l’installation d’un temps encore plus médiocre ensuite : à confirmer

Repost 0
Published by Gérard Staron - dans météo
commenter cet article
17 juillet 2017 1 17 /07 /juillet /2017 23:03

Prévision spéciale Tour de France (le Puy –col de l’Izoard 18 au 20 juillet)

La météorologie a des chances d’influencer à  nouveau le Tour surtout le vent qui risque d’ intervenir sur le sort de l’épreuve sur les crêtes des monts du Vivarais et la descente vers la vallée du Rhône mardi  et à nouveau avec les brises de vallées dans les Alpes mercredi et jeudi.

18 juillet : Etape Le Puy en Velay – Romans sur Isère

Pas de précipitations sur le course mais…

Le Tour prend un coup de chaleur en descendant des hauteurs des monts du Vivarais jusqu’à la vallée du Rhône. De moins de 25° le thermomètre monte à plus de 30  en quelques kilomètres!

Les courses de ces régions sont souvent affectées par le mistral ou la burle qui viennent du nord, cette fois le vent viendra de direction inverse avec une vitesse qui risque d’avoir un impact important sur le course  Le flux de sud souffle fort après la cote de Boussoulet jusqu’à l’arrivée avec  des rafales supérieures à 50 km/h. Sa direction est globalement de côté pendant la plus grande partie du parcours. Les secteurs où la formation de bordures est possible correspondent  à la traversée des monts de l’Yssingelais et du Vivarais de Boussoulet jusqu’au col du Rouvey puis celle de la vallée du Rhône.

Ensuite le vent est de face de Saint Donat sur l’Herbasse jusqu’à Châteauneuf sur Isère, puis deviendra favorable dans les dernier kilomètres  jusqu’à l’arrivée

 

19 juillet : Etape La Mure – Serre Chevallier

Des averses orageuses ne sont pas exclues dans la partie interne des Alpes, surtout l’ascension des cols du Télégraphe et du Galibier

Ceci ne pourra qu’alimenter un gros écart de température entre les vallées (plus de 25°) et les sommets des  cols  (moins de 20°)

Le vent du sud favorable au début de l’épreuve sera ensuite remplacé par les brises de vallées. Ces dernières peuvent jouer un rôle dans la descente du Galibier vers l’arrivée car le vent est défavorable à la progression des coureurs en particulier d’un homme seul surtout s’il est pris en chasse  par un groupe.

 

20 juillet : Etape Briançon col de l’Izoard

Les averses orageuses qui se développent sur les Alpes du nord ont peu de chances de s’étendre à un parcours situé dans la partie méridionale du Massif

Une fois de plus les brises de vallées qui les remontent en été pendant la journée jouent un rôle sur l’épreuve, en particulier défavorable dans la première partie qui descend la vallée de la Durance jusqu’à Embrun et ensuite favorable dans la Combe de Queyras avant la montée de l’Izoard

Les températures sont au même niveau que la veille 25° dans les vallées moins de 20° en montagne.

Repost 0
Published by Gérard Staron
commenter cet article
17 juillet 2017 1 17 /07 /juillet /2017 10:13
Une perturbation empêchée d'entrer en France  (16 juillet 2017)

Les images du satellite défilant NOAA captées  par Claude montrent que la perturbation qui aborde notre pays par les côtes de la Manche ce dimanche matin à 10 h (image de gauche) est interdite de pénétrer sur notre pays 

ses nuages stagnent le long des côtes de la Manche  alors que le corps de la perturbation se décale entre 10 h et 18 h (image de droite) du Benelux à l'est de l'Allemagne 

seuls quelques alignements de cumulus inoffensifs réussissent dans le prolongement de la perturbations à se former à 18h  du Morvan à la Lorraine  et dans une moindre mesure sur le bassin Parisien 

les principaux reliefs du Massif central et des Alpes provoquent aussi de petites ascendances génératrices d'alignements de cumulus

combien de temps les hautes pressions qui résistent dimanche sur le sud de la France pourront encore empêcher la pénétration des perturbations sur notre pays ?

Gérard Staron

Repost 0
Published by Gérard Staron
commenter cet article
14 juillet 2017 5 14 /07 /juillet /2017 16:56

Prévision de Gérard Staron du 15 au 18 juillet 2017

 

L'anticyclone effectue une visite rapide sur le nord de notre pays!

  • Pas de précipitations et la couverture nuageuse sera de moins en moins importante au fil des jours, ne pas espérer une amélioration dans les secteurs affectés par une sécheresse estivale précoce

  • sur le flanc oriental des hautes pressions le vent du nord affecte les premiers jours puis il faiblit avant de disparaître

  • Ceci maintient au début les températures à des niveaux assez bas pour la saison, puis ensuite leur hausse permet le retour de la chaleur

 

Samedi 15 juillet :

Pas de précipitations mais restes nuageux sur la partie Massif central en particulier toutes les zones exposées au nord

le vent du nord fort sévit avec la burle sur les plateaux de la Haute Loire et le mistral en vallée du Rhône

les températures sont médiocres pour la saison

Pour les minimums : - plus de 15° seulement en vallée du Rhône

  • près de 15° dans les dépressions longeant la Loire et l'Allier

  • environ 10° sur les reliefs

Pour les maximums :

  • à peine plus de 20° dans l'ensemble des dépressions

  • moins sur les reliefs

 

Dimanche :

Pas de précipitations avec moins de nuages que la veille

le vent du nord faiblit

Si les températures minimales baissent, un peu plus de 10° dans les dépressions et moins sur les reliefs les maximums montent au dessus de 25° sur l'ensemble des dépressions et même 28° dans les Limagnes et la vallée du Rhône

 

Lundi :

Pas de précipitations

avec plus de soleil et la disparition du vent du nord, les températures montent :

minimums au dessus de 10° partout et approchant 15° dans les dépressions

maximums au dessus de 25° et approchant 30° dans les limagnes et la vallée du Rhône

 

Mardi :

Pas de précipitations, mais les perturbations approchent à nouveau

l’ensoleillement et le retour du vent du sud continuent de faire monter les températures

minimums au dessus de 15° dans les dépressions

maximums au dessus de 30° dans les Limagnes et la vallée du Rhône et à peine en dessous dans les autres dépressions. Plus de 25° partout.

 

Cette embellit pourrait ne pas durer : à confirmer

Repost 0
Published by Gérard Staron - dans météo
commenter cet article
13 juillet 2017 4 13 /07 /juillet /2017 09:11

Météo spéciale Tour de France

 

Sur les étapes Vosgiennes, Champenoises Bourguignonnes et Jurassiennes le tour a souffert de la chaleur, pourtant les températures maximales mesurées sur le parcours étaient chaude sans atteindre des excès caniculaires

Il semble que ce soit lors de l’étape arrivant à  Troyes que les maximums aient été les plus élevés (34°). Les températures annoncées dans les différents commentaires faisaient souvent mention de 40° ou plus pourquoi ?

Deux éléments ont contribué à accentuer cette impression de chaleur

  1. La remontée brutale des températures à partir de l’entrée en France du Tour. Les maximums ne dépassent pas 18° quand il chemine de Dusseldorf à Liège puis en Belgique . Ils montent à  25° dans l’étape Lorraine jusqu’à Vittel et approchent le lendemain 30° lors de l’étape vers la « Planche des Belles Filles ». Ensuite les maximums se situent entre 32 et 34° lors de l’étape en Bourgogne et du Jura avant de retomber en dessous de 30°  lors de celle escaladant le « Grand Colombier » et le « col du Chat » avant de plonger vers Chambéry.
  2. En météorologie les températures sont prises sous abri alors que le ressenti des coureurs sur la route est très différent. la mesure sous abri ventilé de couleur claire qui renvoie la chaleur  tente d’obtenir la meilleure appréciation possible de la température de l’air, alors que sur la route le cycliste subit  les effets directs de l’ensoleillement et de l’accumulation du goudron de couleur sombre. En été par temps ensoleillé, le ressenti du cycliste sur la route est beaucoup plus chaud que la température de l’air  donnée par la météorologie

En hiver c’est le contraire car le vent accentue la sensation  de froid, c’est l’effet « windchill » et il a fallu modifier une étape de Tour de Romandie contre la montre courue par des températures très basses, pourtant positives sous abri,  aggravées par le vent au début de 2017

 

Dans les prochaines étapes la chaleur ne menace plus la course et à l’exception de quelques averses possibles sur les cols pyrénéens, les conditions devraient être assez favorables pour la pratique de ce sport

 

Etape Pau - Peyragudes le 13 juillet

Risque faible de petites averses sur les cols les plus élevés surtout Peyresourde proche de la frontière espagnole

Températures assez fraîches : 20° dans les vallées et l’avant pays, moins en montagne avec un couvercle nuageux

Vent de nord-ouest favorable dans la première partie de la course et défavorable dans les montées finales

 

Etape Saint Girons – Foix  le 14 juillet

Risque très faible de petites averses sur les cols proches de la frontière espagnole

Températures fraîches vers 15°

Vent de nord-ouest favorable surtout dans la partie proche de l’arrivée

 

Etape Blagnac - Rodez  le 15 juillet

 Pas de précipitations sur la course

Vent de nord défavorable sur la plus grande partie du parcours

Températures en nette hausse,  vers 25°

 

Etape Laissac Séverac l’église  - Le Puy en Velay le 16 juillet

Pas de précipitations sur la Course

Vent du nord défavorable pouvant avoir un rôle sur les crêtes de l’Aubrac et de la Margeride qui présentent en plus un paysage sans abri naturel

Températures entre 20 et 25°

Repost 0
Published by Gérard Staron - dans météo cycliste
commenter cet article
10 juillet 2017 1 10 /07 /juillet /2017 15:03

Prévision du 11 au 14 juillet 2017

Nous passons progressivement de l’influence des perturbations en provenance des hautes latitudes à la bordure de l’anticyclone des Açores qui progresse à partir de l’Atlantique !

Les averses peu orageuses affectent surtout la bordure nord de la région des Combrailles au Roannais et Beaujolais  et les reliefs océaniques, monts volcaniques auvergnats, axe du Haut Forez aux monts de la Madeleine et du Pilat au monts de Tarare. Les bassins du Massif central sont partiellement à l’abr.  Elles se raréfient au fil  des jours

Les températures restent modestes pour la saison et en baisse , minimums le plus souvent entre 10 et 15° et maximums entre 20 et 25°, fini la grosse chaleur

Le vent hésitant au début  passe progressivement au nord  et forcit

Mardi :

Après les pluies orageuses de Lundi, les averses continuent sur les reliefs déjà cités et le ciel reste emcombré d’une couverture nuageuse importante

Les minimums approchent de 15° dans les dépressions et sont en dessous sur les reliefs

Les maximums dépassent 25° dans les dépressions surtout dans les plaines du Rhône et de la Saône secteur qui conserve la chaleur.

Vent faible de direction changeante

 

Mercredi :

Encore des averses possibles sur la bordure septentrionale et les reliefs océaniques cités en introduction

Légère baisse des minimums en dessous de 15° sauf dans les plaines du Rhône au sud de Lyon

Maximum proches de 20° dans les dépressions du massif central , les plaines du Rhône au sud de Lyon sont au-dessus

Passage au vent de nord en fin de journée

 

Jeudi :

Peu de précipitations

Vent du nord maintenant une couverture nuageuse sur kles versants correspondants

Toujours des températures assez médiocres, minimums en dessous de 15° partout, maximums vers 25° dans les plaines du Rhône au sud de Lyon, un peu en dessous dans les dépressions du massif central et en dessous de 20° sur les reliefs

 

Vendredi :

Peu d’averses sauf sur la bordure septentrionale et les reliefs océaniques   

Le vent du nord forcit avec burle sur les plateaux de la Haute Loire et le mistral en vallée du Rhône

Températures toujours médiocres , minimums en dessous de 15° partout , vers 10° en montagne, maximums au-dessus de 25° en vallée du Rhône au sud de Lyon, plus de 20° dans les autres dépressions , et moins sur les montagnes

 

Repost 0
Published by Gérard Staron - dans météo
commenter cet article
6 juillet 2017 4 06 /07 /juillet /2017 21:39

Prévision de Gérard Staron du 7 au 10 juillet 2017 (42, 43, 63, 69)

 

Peu à peu l’anticyclone des Açores va se retirer en direction de ses îles et laisser s’infiltrer des perturbations en provenance des hautes latitudes

Un jeu de bascule du temps va se mettre en place !

Au début les températures sont très élevées avec des minimums au-dessus de 20° et des maximums qui approchent 35° dans les dépressions , puis ensuite la baisse est inéluctable et se poursuivra après cette période de 4 jours

Inversement au début, les orages  seront assez timides, localisés au niveau géographique et limités à quelques heures en soirée, mais peu à peu ils prennent de l’ampleur et déposent des cumuls de précipitations importants. Attention ce type de situation, outre la foudre, est susceptible de provoquer des  trainées de grêle, des coups de vents violents  et des inondations localisées.

Le vent du sud dominant ne cèdera la place à celui de nord qu’en fin de la période de 4 jours

 

Vendredi :

La chaleur l’emporte sur les orages

Dès le matin les minimums atteignent 18 à 20° dans les dépressions et ensuite les maximums dépassent 30° dans l’ensemble des dépressions en approchant parfois de 35°

Après le passage des restes orageux de la veille en fin de nuit, la reprise en soirée est encore limitée avec des cellules isolées sur les reliefs en particulier ceux d’influence océanique , monts volcaniques auvergnats , axes du haut Forez aux monts de la Madeleine et du Pilat aux monts du Beaujolais

Le vent de sud faiblit

 

Samedi :

La chaleur l’emporte encore mais les orages progressent avec la reprise de la soirée sur les mêmes secteurs que la veille mais avec une extension et une intensité plus grande.

La chaleur est à son paroxysme

Les minimums dépassent 20° dans l’ensemble des dépressions et même 22° dans les plaines  du Rhône et de la Saône les plus chaudes

Les maximums dépassent 35° dans les dépressions et surtout dans les plaines du Rhône et de la Saône

Vent modéré

 

Dimanche :

Cette fois les orages l’emportent et ils sont quasiment généralisés à partir de l’après-midi. Attention aux cumuls de précipitations et aux effets annexe (foudre, grêle, coups de vents)

Ceci provoque un début de baisse des températures en commençant par l’ouest auvergnat.

Seules les plaines du Rhône et de la Saône, connaissent des minimums vers 20°. Ensuite dès l’après-midi, la chaleur lourde accompagnées d’un vent de sud qui a repris de la vigueur, subit des chutes brutales au moment des orages

Seules les plaines du Rhône et de la Saône semblent encore dépasser 30°

 

Lundi

La journée est très pluvieuse dès le matin en particulier dans la moitié septentrionale de nos départements. L’aspect orageux est moins important que la veille. Le Forez et le Roannais semblent ensuite les secteurs les plus arrosés

Les températures accentuent leur baisse. Les minimums dépassent 15° dans les dépressions. Les maximums ne dépassent 25° que dans les plaines du Rhône et de la Saône, les autres dépressions se situent autour de 20° et les reliefs sont en dessous

Les vents basculent du sud vers le nord

 

La période perturbée et fraîche semble se poursuivre ensuite  

Repost 0
Published by Gérard Staron - dans météo
commenter cet article
2 juillet 2017 7 02 /07 /juillet /2017 21:48
la belle perturbation (1/07/2017)

Claude m'a envoyé hier (1er juillet)  cette image du satelitte défilant américain NOAA vers 16 h!

le belle perturbation,, un monstre  qui prend en écharpe L'Europe des Pyrénées à la Pologne pour nous apporter aujourd'hui un véritable temps de Toussaint pour débuter juillet ! 

Sans commentaire après ceux que l'on a subi sur la canicule !

Gérard Staron 

Repost 0
Published by Gérard Staron
commenter cet article

Presentation

  • : Le blog de Gérard Staron Président de l'AMRL
  • : Le journal du climat et de la géographie libres. Actualité climatique Climat et société, impact du climat sur les activités humaines . Interprétation d'extraits d'opérette ou de chansons anciennes avec commentaire historique
  • Contact

Rechercher

Contenu du blog

Sur ce blog:

 

-l'évènement du moment

-prévisions

-chroniques

-observations

-commentaires de documents

Articles Récents

  • gros orages entre Mézenc et Pilat (22-07-2017)
    Entre 16 h 30 et 20 h il est tombé environ 105 mm à Montregard dans une suite orageuse d'une rare violence voici, ci dessous, l'état du petit ruisseau qui passe sous la route à la sortie du village en direction du Mas de Tence. L'orage s'est aussi à de...
  • Prévision du 23 au 26 juillet 2017 : médiocre!
    Prévision de Gérard Staron du 23 au 26 juillet 2017 (42, 43, 63, 69) L’anticyclone des Açores reste sur ses iles et notre pays reçoit de pleine fouet les flux perturbés en provenance des hautes latitudes, ceci annonce seulement une séquence d’été pourri...
  • Prévision du 19 au 22 juillet 2017 : orages puis rafraichissement
    Prévision de Gérard Staron du 19 au 22 juillet 2017 Progressivement les dépressions et perturbations en provenance des hautes latitudes tentent de repousser vers le sud les anticyclones subtropicaux qui occupent le sud de la France et se réfugient sur...
  • Prévision spéciale Tour de France : traversée des Alpes !
    Prévision spéciale Tour de France (le Puy –col de l’Izoard 18 au 20 juillet) La météorologie a des chances d’influencer à nouveau le Tour surtout le vent qui risque d’ intervenir sur le sort de l’épreuve sur les crêtes des monts du Vivarais et la descente...
  • Une perturbation empêchée d'entrer en France (16 juillet 2017)
    Les images du satellite défilant NOAA captées par Claude montrent que la perturbation qui aborde notre pays par les côtes de la Manche ce dimanche matin à 10 h (image de gauche) est interdite de pénétrer sur notre pays ses nuages stagnent le long des...
  • Prévision du 15 au 18 juillet 2017 : retour progressif du beau temps chaud
    Prévision de Gérard Staron du 15 au 18 juillet 2017 L'anticyclone effectue une visite rapide sur le nord de notre pays! Pas de précipitations et la couverture nuageuse sera de moins en moins importante au fil des jours, ne pas espérer une amélioration...
  • Météo spéciale Tour de france ( Pyrénées Massif central 13 au 17 juillet)
    Météo spéciale Tour de France Sur les étapes Vosgiennes, Champenoises Bourguignonnes et Jurassiennes le tour a souffert de la chaleur, pourtant les températures maximales mesurées sur le parcours étaient chaude sans atteindre des excès caniculaires Il...
  • Prévision du 11 au 14 juillet 2017 : assez frais pour la saison
    Prévision du 11 au 14 juillet 2017 Nous passons progressivement de l’influence des perturbations en provenance des hautes latitudes à la bordure de l’anticyclone des Açores qui progresse à partir de l’Atlantique ! Les averses peu orageuses affectent surtout...
  • Prévision du 7 au 10 juillet 2017 : très chaud , puis orageux
    Prévision de Gérard Staron du 7 au 10 juillet 2017 (42, 43, 63, 69) Peu à peu l’anticyclone des Açores va se retirer en direction de ses îles et laisser s’infiltrer des perturbations en provenance des hautes latitudes Un jeu de bascule du temps va se...
  • la belle perturbation (1/07/2017)
    Claude m'a envoyé hier (1er juillet) cette image du satelitte défilant américain NOAA vers 16 h! le belle perturbation,, un monstre qui prend en écharpe L'Europe des Pyrénées à la Pologne pour nous apporter aujourd'hui un véritable temps de Toussaint...

Mes ouvrages

                                                                noel boules noel boules 4 gif                                                              noel boules noel boules 4 gif                                                                                                                                                                                                    noel boules noel boules 4 gif

Mon Site

                                                                                                                        Site

Articles sur Le progrès

Phénomènes météo exceptionnels de 1945 à nos jours (2013)

Quel drôle de temps

La Loire p 78, 79

Le Gier p 80

La fureur du Furan p 81

Climat de la Loire: Effet de couloir p 194

Climat de la Haute-Loire:

Le coeur  du Massif Central  p 195