Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
19 mai 2017 5 19 /05 /mai /2017 22:02

Prévision de Gérard Staron du 20 au 23 mai 2017 (42, 43, 63, 69)

 

Les hautes pressions tentent de revenir  mais leur protection est insuffisante pour empêcher les perturbations d’atteindre notre région

Il en résulte un temps changeant alternant de belles journées et des averses qui affectent surtout les reliefs

Après la grosse chute de ce vendredi matin avec même de la neige sur les plateaux de la Haute Loire à partir de 900 m , les températures remontent progressivement jusqu’à la prochaine chute

Les vents alternent, de sud avant le passage des perturbations , il passent ensuite au nord

 

Samedi :

Après une accalmie,  les averses d’une traine active  reviennent en fin de journée. Elle affectent surtout les reliefs et la moitié septentrionale de nos départements de l’Auvergne au Roannais et au Beaujolais.  Le Velay et le Forez , surtout leurs bassins ont des chances de ne pas être concernées

Les minimums du matin sont particulièrement frais, vers 5° en plaine et en dessous sur les plateaux

Les maximums sont aussi assez bas, de l’ordre de 18° dans les plaines du Rhône au sud de Lyon, ils dépassent à peine 15° dans les autres dépressions et descendent en dessous sur les reliefs

Le vent du nord sévit avec la burle sur les plateaux de la haute Loire et surtout le mistral en basse vallée du Rhône

 

Dimanche :

Assez belle journée

Pas de précipitations, l’anticyclone tente son retour

Les minimums restent frais le matin avec un peu plus de 5° dans les dépressions et moins sur les reliefs

Avec un peu plus de soleil et un vent du nord qui faiblit au fil des heures, les maximums remontent à plus de 20° dans les plaines et dépressions, mais restent en dessous de 18° sur les reliefs  

 

Lundi :

Une nouvelle perturbation s’annonce, ses nuages seront visibles dans la journée en direction du nord-ouest, mais ses précipitations, avec une tendance orageuse au début,   n’aborderont la région qu’en soirée en commençant par la partie auvergnate

Avec un vent faible le matin, les minimums augmentent sensiblement pour se situer vers 10° mais avec un risque d’inversions de températures accompagnées de stratus dans les cuvettes et vallées

Dans la journée, le vent du sud qui précède l’arrivée de la perturbation provoque une hausse spectaculaire des maximums qui dépassent 25° dans les dépressions

 

Mardi :

La perturbation et ses précipitations traversent nos départements depuis la nuit précédente et continuent dans la matinée  avec des averses

Si les minimums du matin continuent leur hausse entre 10° sur les plateaux du cœur du Massif central (Margeride et Velay) et 15° dans les plaines du Rhône au sud de Lyon, les maximums connaissent un refroidissement sensible avec l’arrivée de l’air froid par l’ouest après les précipitations. On descend à moins de 20° sur l’Auvergne. Seules les plaines du Rhône et de la Saône restent vers 25°.

Le vent du nord revient en cours de journée  

Repost 0
Published by Gérard Staron - dans météo
commenter cet article
15 mai 2017 1 15 /05 /mai /2017 23:03

Prévision de Gérard Staron  du 16 au 19 mai 2017

 

Le beau temps chaud et ensoleillé  qui semble s’installer sera éphémère ! A partir du milieu de la semaine une dégradation apporte une suite classique de temps, le vent du sud arrive et forcit, puis une perturbation orageuse suit, elle affecte d’abord l’axe de l’Auvergne au Roannais puis continue à traverser tous nos départements, son passage est suivi d’une baisse très nette des températures !

 

Mardi :

Le beau temps chaud se renforce

Pas de précipitations sauf risque de quelques averses en soirée sur les montagnes volcaniques auvergnates

Les températures poursuivent leur hausse, avec des minimums doux qui dépassent presque partout 10° et des maximums qui approchent de 25° dans les dépressions

Vent faibles

 

Mercredi :

La perturbation approche

Elle est annoncée par un vent de sud qui forcit au fil des heures en particulier sur l’axe du Mézenc au Pilat

Ses précipitations ne semblent pas capables d’atteindre nos départements mais ses nuages seront visibles à l’ouest et on ne peut pas exclure que quelques averses touchent les Combrailles qui seront le secteur le plus proche des pluies qui affecteront en soirée un axe du Bordelais à l’Ile de France.

Les températures sont élevées pour la saison avec des minimums entre 10 et 15 ° selon le relief et avec des maximums qui dépassent 25° dans les dépressions

 

Jeudi :

Le vent du sud fort continue une grande partie de la journée jusqu’au déclenchement des pluies

Les précipitations orageuses au début atteignent la région à partir de la mi-journée en commençant par l’axe de l’Auvergne au Roannais

Attention au risque de trainées de foudre, de grêle, de rafales tournoyantes, et de forte intensité locale des pluies surtout au début…

SI les températures minimales restent très douces, au même niveau que la veille, les maximums s’effondrent sur la partie auvergnate en descendant en dessous de 20°. Seules les plaines du Rhône et de la Saône et dans une moindre mesure du Forez gardent quelques zestes de chaleur avec plus de 20°  (vers 23 et 24° sur l’agglomération lyonnaise)

 

Vendredi :

Les précipitations ont continué de traverser la région dans la nuit en perdant peu à peu de leur caractère orageux. Le matin, elles continuent sur l’axe du Velay au Forez et nous quittent en dernier par le Lyonnais en début d’après-midi.

Les températures continuent leur effondrement. Les minimums descendent en dessous de 10° dans la partie auvergnate, beaucoup moins sur ses montagnes, seules les plaines du Rhône et de la Saône atteignent encore 10°. La chute des maximums s’étend à l’ensemble des 4 départements avec moins de 15° partout

Le vent du nord s’installe avec ses accélérations, la burle sur les plateaux de la haute Loire et le mistral en vallée du Rhône

 

La dégradation continue jusqu’au week-end ……

Repost 0
Published by Gérard Staron
commenter cet article
11 mai 2017 4 11 /05 /mai /2017 16:29

Prévision de Gérard Staron  du 12 au 15 mai 2017 (42, 43, 63, 69)

 

Sous l’influence d’une dépression qui descend sur l’Atlantique, freinée dans sa progression par des hautes pressions sur la Méditerranée et l’Europe balkanique, nous connaissons un long épisode pluvieux commencé ce matin et susceptible de durer jusqu’au Week-end.

Les précipitations les plus importantes devraient affecter l’axe du Mézenc au Pilat et son versant vellave et forézien. Une montée des cours d’eaux est possible dans ce secteur. Ces pluies peuvent s’accompagner d’orages, et localement  de trainées de grêle.

Les températures minimales sont douces sous un ciel couvert et proches de 10° le plus souvent. Les maximums de la journée restent modérés en raison d’un ensoleillement modeste.

Le vent de sud assez modéré laisse la place à celui du nord en  fin de période

 

Jeudi soir : l’alerte orange de météo France a oublié le département de la Loire or ce dernier se trouve en plein dans la trajectoire des pluies qui dureront encore plusieurs heures avant que ces dernières ne partent vers le Rhône et au-delà !

 

Vendredi :

Les pluies reprennent dans la matinée sur l’ensemble des départements et sont surtout importantes autour du Pilat en fin de journée.  

Sous un ciel couvert les minimums atteignent 10° dans les dépressions, un peu plus dans les plaines qui longent le Rhône et la Saône

Les maximums approchent de 20° dans les dépressions et sont plus bas sur les reliefs

Le vent du sud faiblit

 

Samedi :

Après une relative accalmie en matinée, une nouvelle perturbation pluvieuse remonte de Méditerranée et dépose de fortes pluies sur l’axe du Mézenc au Pilat et en arrière du Velay au Forez au Roannais et au lyonnais

Les températures minimales restent proches de 10° dans les dépressions et en dessous sur les reliefs

Les maximums atteignent 20° dans les plaines qui longent le Rhône et la Saône, un peu moins dans les dépressions qui suivent  la Loire et l’Allier et en dessous de 15° sur les reliefs

Un vent d’ouest est sensible sur la bordure des Combrailles au Roannais  et les principales crêtes, il devient très faible et de direction variable ailleurs.

 

Dimanche :

Après un répit dans la matinée et en début d’après-midi, les  précipitations reprennent ensuite avec une perturbation de nord ! Les cumuls déposés sont plus faibles que la veille

Les températures minimales dépassent 10° sauf sur les plateaux et montagnes  du cœur du Massif central (Velay, Margeride)

Les maximums augmentent un peu avec plus de soleil , plus de 20° dans les plaines du Rhône et de la Saône, plus de 18° dans celles qui longent la Loire et l’Allier, plus de 15° sur les plateaux

Le vent du nord s’installe en fin de journée avec la burle et surtout le mistral en vallée du Rhône

 

Lundi :

La période pluvieuse est enfin terminée mais on ne peut pas exclure quelques dernières averses sur les reliefs

Les températures changent peu, environ 10° le matin et 20° de maximum dans les dépressions

Le retour du soleil est en effet concurrencé par un vent de nord qui forcit, surtout la burle et le mistral en vallée du Rhône

 

Ensuite le beau temps plus chaud pourrait revenir pour quelques jours : à confirmer

Repost 0
Published by Gérard Staron - dans météo
commenter cet article
10 mai 2017 3 10 /05 /mai /2017 14:15
Record de France !

Plus de 4 millions de Français sont ensembles depuis dimanche dernier les détenteurs d'un record :

le plus grand nombre de bulletins blancs ou nuls lors d'une élection en France 

Deux seules élections ont eu avant un nombre significatifs de bulletins blancs ou nuls :

- le second tour l'élection présidentielle de 1969 entre messieurs Pompidou et Poher  où ils représentaient 6% des votants

- le référendum de septembre 2000 ramenant de 7 à 5 ans la durée du mandat du Président de la République , leur pourcentage est supérieur mais calculé à partir d'une participation tellement faible que le nombre de bulletin blancs ou nuls de ce dernier dimanche est très largement supérieur 

L'analyse de la carte de la répartition en pourcentage par départements de ces bulletins blancs ou nuls est d'autant plus significative que je ne l'ai pas encore vue sur un média!

Politiquement les enseignements sont complexes car la Sarthe ou la Lozère indiqueraient que ce type de bulletins concernerait un candidat battu du premier tour , alors que l'Ariège, la Dordogne, la Creuse et la Corrèze donnent une indication opposée

L'enseignement est surtout géographique 

les pourcentages les plus importants concernent des départements marqués par la dureté des conditions naturelles 

D'abord l'ensemble des montagnes du sud de la France, Pyrénées, Massif central, sud du Jura , Alpes. l'opposition entre les Alpes du nord actives  et celles du sud dépeuplées est intéressante. les montagnes où le développement économique est important (tourisme etc) , ont moins de bulletins blancs ou nuls que les autres. c'est visible aussi sur le jura et les Vosges avec d'autres oppositions nord sud

Ensuite on trouve des régions aux sols pauvres souvent  argileux ou sableux , les collines de Gascogne, les landes, le sud du bassin parisien, mais aussi les Causses 

Historiquement ce sont des régions qui se sont manifestées dans le passé par leur résistance, par leurs traditions rurales tenaces: paysannerie développant une petite propriété sous l'ancien régime contre les seigneurs, zones rurales se ralliant au radicalisme lors de l'élection législative de mai 1949, zone refuges de minorités  etc

C'est la France solide qui a du caractère, qui se déplace pour déclarer que le choix proposé ne la satisfait pas.

A l'opposé tous les départements avec une grande métropole urbaine présentent une proportion bien plus faible de bulletins blancs ou nulle. c'est surtout le cas pour la région Parisienne, (Paris 7.3%)   mais aussi pour Strasbourg, Lille, Marseille , Nice, Rennes, Lyon, Grenoble, Metz et dans une moindre mesure Bordeaux et Toulouse !

En somme une opposition France des plaines et celle des conditions naturelles rudes,  France  urbaine et rurale. 

Gérard Staron 

Repost 0
Published by Gérard Staron
commenter cet article
7 mai 2017 7 07 /05 /mai /2017 18:29

Prévision de Gérard Staron  du 8 au 11 mai 2017 (42, 43, 63, 69)

 

Temps très contrasté avec d’abord la déjection polaire en provenance du Groenland puis ensuite la remontée de perturbation en provenance du sud-ouest

Les températures soufflent d’abord le froid puis le chaud

Les vents du nord avec burle sur les plateaux de la Haute Loire et mistral en vallée du Rhône laissent ensuite la place à un flux de sud qui pourrait être fort dans la nuit de mercredi à jeudi avec des rafales proches du seuil de la tempête

Pour les précipitations, on passe de quelques averses fraîches surtout sur les reliefs, à une grosse pluie de sud-ouest

Peu de soleil

De grandes différences quotidiennes

 

Lundi :

Le froid l’emporte avec des minimums encore acceptables (entre 5 et 10°) mais surtout des températures qui montent très peu dans la journée. Les maximums dépassent à peine 10° dans les dépressions qui longent la Loire et l’Allier mais ils sont un peu plus élevés dans les plaines du Rhône et de la Saône

Le vent du nord avec burle et mistral apporte des nuages qui s’accumulent sur les reliefs du Massif central avec des averses en montagne  en particulier l’axe des Monts de la madeleine à ceux du Forez et du Mézenc 

 

Mardi :

La journée la plus froide avec le matin un risque de petites gelées sur les plateaux du Massif central en particulier l’Auvergne, la Margeride et la Velay. Les minimums sont à peine positifs ailleurs

Les maximums sont à peine plus élevés que la veille

Le vent du nord continue une grande partie de la journée, et faiblit ensuite

Les nuages viennent s’accumuler sur les reliefs de l’est du Massif central, mais ils sont peu accompagnés d’averses, ces dernières concernent surtout les reliefs

 

Mercredi :

Le temps change brutalement

Un flux de sud remplace celui de nord, il forcit au fil des heures et dans la nuit suivante il pourrait présenter des rafales   approchant le seuil de la tempête sur les crêtes du Cévennes au Pilat

Les températures remontent, un peu pour les minimums (vers 5° dans les dépressions) avec disparition des gelées, beaucoup pour les maximums boostés par le vent du sud descendant des reliefs vers les sillons de la Loire et de l’Allier et plus de soleil.  Ils dépassent 20° dans les dépressions

La perturbation remontant du sud-ouest n’apporte pas encore de grosses pluies sur la région mais on ne peut exclure quelques averses annonciatrices et parfois orageuses sur les reliefs

 

Jeudi :

Journée très pluvieuse au cœur de la perturbation de sud-ouest qui traverse de part en part la région

Les minimums sont particulièrement doux et montent au-dessus de 10° dans les dépressions.

En raison de l’humidité et d’une couverture nuageuse abondante, les maximums baissent vers 15 à 16° dans les dépressions et moins sur les reliefs

Le  vent violent de sud de la nuit précédente  se calme progressivement

 

Il semblerait, sous toutes réserves, que le mois de mai pourrait devenir ensuite un peu plus « joli »

Repost 0
Published by Gérard Staron - dans météo
commenter cet article
4 mai 2017 4 04 /05 /mai /2017 10:27

Prévision de Gérard Staron  du 4 au 7 mai 2017

 

Le temps reste maussade

Les anticyclones sont loin, le plus près vient du Groenland , tout un programme, et l’on est rentré dans les temps classique de mai quand il ne veut pas être un  « joli » mois.

Des passages pluvieux plus ou moins abondants venant du nord ou du sud-ouest , environ tous les deux jours, mettent fin progressivement au début de sécheresse qui avait commencé en avril

Les températures restent globalement fraiches pour la saison, mais pour les quelques jours qui viennent le risque de gelée et de passage à la neige semble provisoirement écarté. Les maximums pâtiront d’un ensoleillement limité et les minimums  seront affectés d’inversions de températures avec couches de stratus  quand le vent sera faible

 

Jeudi :

Atmosphère humide

Les averses en provenance du nord reprennent dans l’après-midi et la soirée. Elles affectent surtout les reliefs en particulier l’axe du haut Forez au Mézenc

Les maximums de températures approchent 15° dans les dépressions, peut-être un peu plus dans les Limagnes et restent nettement en dessous sur les reliefs

Vent faible de direction variable

 

Vendredi :

Arrêt provisoire des précipitations

Des minimums vers 5° associées à des vents faibles sont susceptibles de s’accompagner d’inversions de températures dans les cuvettes et dépressions associées à des couches de stratus le matin

Dans la journée un ensoleillement plus important permet une hausse des maximums jusque vers 20° dans les dépressions

Progressivement le vent de sud s’installe et forcit en soirée et dans la nuit suivante signe de l’arrivée d’une nouvelle perturbation pour le lendemain

 

Samedi :

Avec un vent du sud fort, les minimums du matin montent aux alentours  de 10° dans les dépressions

Ensuite la perturbation de sud-ouest, classique en mai, apporte des précipitations abondantes sur l’ensemble de la région.

Sous la couverture nuageuse induite, les maximums baissent fortement, moins de 15° partout et même  de 10° sur les reliefs

Le vent de sud disparait au fil des heures remplacé  en soirée vers un flux d’ouest des Combrailles au Roannais  dévié ailleurs en nord par les reliefs

 

Dimanche :

La nouvelle perturbation devrait arroser fortement le nord-est de la France de la lorraine aux Alpes avec de la neige en altitude sur ce dernier massif. Chez nous, après un arrêt pendant la plus grande partie de la journée, les précipitations ont peu de chance de déborder sur nos départements, excepté peut être le Beaujolais

Le vent du nord sévit surtout la burle sur les plateaux de la haute Loire et le mistral en vallée du Rhône

Les températures en pâtissent avec une nette baisse des minimums de l’ordre de 5° dans les dépressions et avec un risque de petites gelées dans les trous à froid et les plateaux du cœur du Massif central. Les maximums remontent à peine, de l’ordre de 15° dans les dépressions , peut-être un peu plus dans les Limagnes.

 

Mai frais et pluvieux semble continuer ensuite ….. à vérifier toutefois

Repost 0
Published by Gérard Staron - dans météo
commenter cet article
1 mai 2017 1 01 /05 /mai /2017 15:04
Neige du 1er mai

   Après les vents violents de la veille, la perturbation de la fête du travail a frappé! la neige a recouvert les plateaux du haut Lignon en Haute Loire pour la seconde année consécutive comme en témoigne cette photo prise au lever du soleil!

   Il a été mesuré 15 mm de précipitations avec 8 cm de neige au sol ce matin à Montregard (990 m) .

   Attention les règles de la météo sont au moins aussi compliquées que le code du travail, puisque la précipitation, tombée dans la nuit, sera à décompter pour le dernier jour d'avril, alors que la neige au sol sera attribuée  effectivement au premier mai 

Bon muguet 

Gérard Staron 

Repost 0
Published by Gérard Staron
commenter cet article
30 avril 2017 7 30 /04 /avril /2017 17:48
 Attention,une perturbation  à surveiller arrive: vent fort , précipitations importantes avec neige possible cette nuit

Ces images de satellites captées par Claude Traynard hier et ce matin montrent l'avancée de la perturbation 

Sur celle du 29 avril à 16h 30 (à gauche) on distingue deux masses nuageuses séparées, l'une informe sur la Catalogne et qui remonte en direction de la France et la virgule de la seconde située sur l'Océan Atlantique 

Sur l'image du 30 à 10 h (à droite) ces deux masses nuageuses se sont rapprochées la première s'étire du golfe du Lion aux Cévennes et la seconde aborde la France. Cette dernière est gênée dans sa progression par des hautes pressions sur l'Allemagne qui la dévient vers le sud.

Cette opposition provoque le vent fort qui affecte depuis ce matin les hauteurs des Cévennes au Pilat. le seuil de la tempête ne semble avoir été dépassé qu'au Mont Aigoual (130 km/h à 16 h et 17 h aujourd'hui) mais il a été approché au Puy ( 83 km/h) à Bard (85 km/h et salut à Ludovic Robert)  et surtout à Millau (93 km/h). Il semble que les rafales soient au maximum en fin d'après-midi 

Par contre la masse nuageuse méditerranéenne et celle provenant de l'Atlantique risquent d'effectuer leur jonction et de provoquer des précipitations importantes sur le Massif central cette nuit et en particulier l'axe des Cévennes au Pilat. 

Avec le rafraichissement nocturne, un passage à la neige est possible sur les reliefs à des altitudes assez basses

Si la phase venteuse semble ne plus devoir se développer, celle pluvieuse et neigeuse est à venir attention !

le 1er mai calamiteux et neigeux  de l'an dernier pourrait connaitre une répétition !

Gérard Staron 

Repost 0
Published by Gérard Staron
commenter cet article
29 avril 2017 6 29 /04 /avril /2017 21:50

Prévision de Gérard Staron  du 30 avril au 3 mai 2017 (42, 43, 63, 69)

 

Nous sommes en bordure méridionale d’un anticyclone centré sur la mer de Norvège   trop loin pour nous protéger des perturbations qui apportent souvent  dans notre région une période parmi les plus pluvieuses de l’année habituellement !

Les précipitations reprennent avec le début du mois de mai, elles seront surtout importantes en soirée et en début de nuit avec une tendance orageuse  et toucheront surtout les reliefs avec possibilité de passage à la neige en altitude surtout le 1er mai, comme l’an dernier

Les températures restent assez médiocres pour la saison.

Le temps est globalement médiocre et peu ensoleillé

 

Dimanche :

La perturbation approche, elle n’est pas capable de donner des précipitations pendant la plus grande partie de la journée, mais à partir de la soirée celles-ci sont importantes en commençant par l’Auvergne , puis en traversant toute la région dans la nuit suivante  avec passage sur la neige sur les reliefs

Pas de gelées le matin dans les dépressions mais sur les reliefs les minimums taquinent le zéro

Les températures maximales amorcent une baisse mais dépassent encore 15° dans les dépressions surtout dans les plaines du Rhône et de la Saône

Vent du sud  assez fort surtout sur l’axe Rhône Saône

 

Lundi :

Après les fortes précipitations de la nuit précédentes accompagnées de neige sur les reliefs, la journée est assez morose et des averses sont possibles surtout sur les reliefs et en fin de journée

De petites gelées sont à nouveau possibles le matin sur les plateaux du cœur du Massif central et dans les trous à froid, le risque est très faible dans les dépressions

Les maximums baissent et passent partout en dessous de 15° et même de 10° sur les reliefs

 

Mardi :

Le passage d’une perturbation dépose à partir de la mi-journée de nouvelles précipitations en privilégiant la moitié nord de nos départements  nord et les reliefs océaniques en  particulier l’axe du haut Forez aux monts de la madeleine ainsi que le haut Beaujolais

Pas de gelées le matin dans les dépressions mais le thermomètre reste proche de zéro sur les reliefs

Les maximums continuent leur baisse : plus de 10° dans les dépressions et moins sur les reliefs

 

Mercredi

Le risque de précipitations semble disparaitre  une grande partie de la journée mais il reprend de plus belle en soirée

Les températures repartent à la hausse , minimums supérieurs à 5° et maximums supérieurs à 12° dans les dépressions , moins sur les reliefs

 

Le mois de mai est souvent très arrosé avec des températures assez fraîches, 2017 commence par confirmer cette version

Repost 0
Published by Gérard Staron - dans météo
commenter cet article
27 avril 2017 4 27 /04 /avril /2017 19:01
Mauvais temps (suite le 27 avril 2017 à 8h 45)

la France est coupée en deux sur cette images satellite de ce matin ( 27 avril 2017 à 8 h 45)

la perturbation joue les prolongations sur la France du sud-est avec un mauvais temps pluvieux et même neigeux en altitude sur les massifs montagneux 

le ciel est dégagé sur la France de l'ouest et du nord mais il s'agit de l'air froid qui a continué sa descente et se trouvait sur les côtes de la Manche, 48 heures auparavant,  avec des gelées qui provoquent toujours à cette saison des dégâts sur les vignes et les arbres fruitiers. 

Ces végétaux sont très sensibles au moment de leur floraison et de la formation du fruit. Par exemple la vigne ne supporte pas des températures en dessous de -1.8° à  -2.5°. le danger est bien plus grave quand des températures clémentes ont précédé la période de gel. En 2017, février, mars et le début avril particulièrement doux  ont facilité le développement de la végétation jusqu'à ces stades dangereux! En plus, en 2017, il y a eu deux épisodes de gels successifs la semaine dernière avec le soleil et celle-ci avec plus de précipitations ! Ceci augmente d'autant le risque!

Il y a eu des précédents en 1991 et en 2003, le marché de la cerise avait été très perturbé ainsi que la récolte viticole très diminuée!

Nous évoquerons ce problème dans le prochain bulletin de l'AMRL (association des météorologistes d'entre Rhône et Loire 

Gérard Staron 

Repost 0
Published by Gérard Staron - dans actualité climatique
commenter cet article

Presentation

  • : Le blog de Gérard Staron Président de l'AMRL
  • : Le journal du climat et de la géographie libres. Actualité climatique Climat et société, impact du climat sur les activités humaines . Interprétation d'extraits d'opérette ou de chansons anciennes avec commentaire historique
  • Contact

Rechercher

Contenu du blog

Sur ce blog:

 

-l'évènement du moment

-prévisions

-chroniques

-observations

-commentaires de documents

Articles Récents

  • Prévision du 20 au mai 2017 : Changeant !
    Prévision de Gérard Staron du 20 au 23 mai 2017 (42, 43, 63, 69) Les hautes pressions tentent de revenir mais leur protection est insuffisante pour empêcher les perturbations d’atteindre notre région Il en résulte un temps changeant alternant de belles...
  • Prévision du 16 au 19 mai 2017 : du beau temps chaud à l'orage et à la fraîcheur !
    Prévision de Gérard Staron du 16 au 19 mai 2017 Le beau temps chaud et ensoleillé qui semble s’installer sera éphémère ! A partir du milieu de la semaine une dégradation apporte une suite classique de temps, le vent du sud arrive et forcit, puis une perturbation...
  • Prévision du 12 au 15 mai 2017 : Pluvieux
    Prévision de Gérard Staron du 12 au 15 mai 2017 (42, 43, 63, 69) Sous l’influence d’une dépression qui descend sur l’Atlantique, freinée dans sa progression par des hautes pressions sur la Méditerranée et l’Europe balkanique, nous connaissons un long...
  • Record de France !
    Plus de 4 millions de Français sont ensembles depuis dimanche dernier les détenteurs d'un record : le plus grand nombre de bulletins blancs ou nuls lors d'une élection en France Deux seules élections ont eu avant un nombre significatifs de bulletins blancs...
  • Prévision du 8 au 11 mai 2017 : le temps souffle le froid et le chaud , le nord et le sud etc .....
    Prévision de Gérard Staron du 8 au 11 mai 2017 (42, 43, 63, 69) Temps très contrasté avec d’abord la déjection polaire en provenance du Groenland puis ensuite la remontée de perturbation en provenance du sud-ouest Les températures soufflent d’abord le...
  • Prévision du 4 au 7 mai 2017: encore maussade
    Prévision de Gérard Staron du 4 au 7 mai 2017 Le temps reste maussade Les anticyclones sont loin, le plus près vient du Groenland , tout un programme, et l’on est rentré dans les temps classique de mai quand il ne veut pas être un « joli » mois. Des passages...
  • Neige du 1er mai
    Après les vents violents de la veille, la perturbation de la fête du travail a frappé! la neige a recouvert les plateaux du haut Lignon en Haute Loire pour la seconde année consécutive comme en témoigne cette photo prise au lever du soleil! Il a été mesuré...
  • Attention,une perturbation à surveiller arrive: vent fort , précipitations importantes avec neige possible cette nuit
    Ces images de satellites captées par Claude Traynard hier et ce matin montrent l'avancée de la perturbation Sur celle du 29 avril à 16h 30 (à gauche) on distingue deux masses nuageuses séparées, l'une informe sur la Catalogne et qui remonte en direction...
  • PRévision du 30 avril au 3 mai 2017 : morose
    Prévision de Gérard Staron du 30 avril au 3 mai 2017 (42, 43, 63, 69) Nous sommes en bordure méridionale d’un anticyclone centré sur la mer de Norvège trop loin pour nous protéger des perturbations qui apportent souvent dans notre région une période parmi...
  • Mauvais temps (suite le 27 avril 2017 à 8h 45)
    la France est coupée en deux sur cette images satellite de ce matin ( 27 avril 2017 à 8 h 45) la perturbation joue les prolongations sur la France du sud-est avec un mauvais temps pluvieux et même neigeux en altitude sur les massifs montagneux le ciel...

Mes ouvrages

                                                                noel boules noel boules 4 gif                                                              noel boules noel boules 4 gif                                                                                                                                                                                                    noel boules noel boules 4 gif

Mon Site

                                                                                                                        Site

Articles sur Le progrès

Phénomènes météo exceptionnels de 1945 à nos jours (2013)

Quel drôle de temps

La Loire p 78, 79

Le Gier p 80

La fureur du Furan p 81

Climat de la Loire: Effet de couloir p 194

Climat de la Haute-Loire:

Le coeur  du Massif Central  p 195