Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
30 septembre 2020 3 30 /09 /septembre /2020 17:22

Prévision de Gérard Staron du 1er au 4 octobre 2020 (42, 43, 63, 69)

 

Après deux jours (mardi et mercredi) d’accalmie et de retour du soleil, les grandes manœuvres de l’Atmosphère reprennent avec la descente d’une dépression actuellement sur les Iles britanniques qui va descendre sur la France.

Elle est accompagnée d’une perturbation très pluvieuse qui aborde ce mercredi les côtes de la Manche mais qui va descendre sur notre pays et joué les prolongations sur notre région en déposant des cumuls substantiels

Son passage est suivi d’un nouveau refroidissement 

La nouveauté par rapport à l’épisode de mauvais temps du dernier week-end est la présence de tempêtes dans le golfe de Gascogne, la première de vendredi  touchera surtout les côtes de la Vendée et de la Charente, la seconde de samedi descendra jusqu’au Pays basque, chez nous les hauteurs de nos montagnes seront affectées d’un vent de sud fort et celle de samedi nous concernera plus que celle de vendredi avec des rafales de 80 à 90 km/h.

 

Jeudi :

La perturbation arrive dans la journée accompagnée d’un vent de sud puis d’ouest sur les crêtes qui commence à forcir.

Les pluies commencent dans la matinée par l’Auvergne puis descendent dans l’après-midi jusqu’au Velay et au Lyonnais. Les montagnes océaniques, monts volcaniques auvergnats, axe du Haut Forez aux monts de la Madeleine, Haut Beaujolais, sont les plus arrosées

Les minimums restes doux : plus de 10° en plaine, un peu moins sur les reliefs

Les maximums montent jusqu’à 18° en plaine, moins de 15° sur les montagnes

 

Vendredi :

La journée est particulièrement pluvieuse, leur intensité augmente au fil des heures et semble maximale sur un axe du Mézenc au Pilat et au Beaujolais en fin de journée , dans la nuit suivante le passage à la neige sur les hauts sommets (Pierre sur haute et Mézenc)  est encore possible

La première tempête de sud  des côtes atlantiques affecte surtout les reliefs du nord de nos départements avec des rafales de l’ordre de 60 à 80 km/h

Les minimums du matin sont encore doux et sans changement par rapport à la veille, plus de  0° en plaine

Les températures montent très peu dans la journée et les maximums ‘effondrent par rapport à la veille sauf dans les plaines de l’axe Rhône Saône (plus de 15°) , ailleurs un peu plus de 10° en plaine et moins de 10° en montagne

 

Samedi :

La nouvelle tempête  qui descend dans le golfe de Gascogne, nous concerne plus que celle de la veille en particulier les crêtes de l’est du Massif central  autour du Pilat avec des rafales de sud supérieures de 80 km/h

Les précipitations jouent les prolongations avec une reprise dans l’après-midi sur tous les reliefs surtout les monts volcaniques auvergnats

La baisse des températures concerne surtout les minimums du matin, à peine plus de 5° en plaine et moins sur les reliefs avec possibilité de gel dans les trous à froid

Les maximums continuent de baisser sur la partie auvergnate (environ 10° dans les Limagnes) tout en restant plus élevés sur l’axe Rhône Saône (environ 15°). Les plaines qui longent la Loire se situent en situation de transition entre les deux

 

Dimanche

Dernières averses de pluies froides

Le vent reste assez fort

Les températures restent basses tout en amorçant une esquisse de reprise

Minimums au-dessus de 5° en plaine jusqu’à 10° à Lyon

Maximums inchangés

Partager cet article

Repost0
25 septembre 2020 5 25 /09 /septembre /2020 18:46
Covid 19.... statistiques et région Ile de France !

Covid … statistiques et Ile de France

 

Pendant la première vague, le critère d’importance de l’épidémie était l’évolution des hospitalisations et des réanimations. Puis pendant l’été, changement total, le critère principal est devenu l’importance des contaminations. Pour pouvoir suivre une évolution quelle qu’elle soit, la science recommande de garder les mêmes critères et les changer ne permet pas une évaluation convenable

Pour juger du suivi de l’importance des contaminations, il aurait fallu qu’elles aient été faites depuis le début de l’épidémie selon les mêmes procédés, or lors de la première vague, très peu de tests étaient faits, or maintenant ils sont massifs plus d’un million par semaine ….. là encore toute comparaison dans le temps est difficile pour ne pas dire impossible…..

J’ai beaucoup analysé les statistiques en prenant comme critère le nombre d’hospitalisations et constaté globalement leur fiabilité au moins au niveau régional jusqu’en été mais j’ai été stupéfait de l’évolution de ce critère, ces derniers jours, en région «  Ile de France »

Voici les éléments à partir du site : gouvernement.fr/ info coronavirus/cartes et données :

  1.  on constate une baisse énorme des hospitalisations entre le 17 et le 21 septembre (-31%) en Ile de France  alors que partout  en France elles augmentent, et que la situation de Paris inquiète
  2.  La courbe des réanimations d’Ile de France ne suit pas cette baisse des hospitalisations : curieux
  3. L’ile de France représentait une part de plus en plus importante du total des hospitalisations pour covid en France depuis le début de l’épidémie  , elle cumulait 48% de ces dernières le 1er juillet 51% le 31 juillet, 52% le er septembre, encore 48% le 10 septembre et on tombe à 30% le 21 septembre : incompréhensible
  4. Une note du site gouvernemental précise que le 18 septembre un hôpital de l’Essonne a déclaré avec retard 240 hospitalisations  qui devaient provoquer « une augmentation soudaine » avec « un impact au niveau régional » selon le texte en annexe, or le 18 septembre les hospitalisations totales d’Ile de France baissent de 414. Incompatible !
  5. On constate une concentration des hospitalisations de Covid dans les départements à grosse métropoles, les bouches du Rhône avec Marseille représentent 66% de l’ensemble de PACA, le Rhône avec Lyon 43% de l’ensemble d’AURA , la Gironde avec Bordeaux 54% de l’Aquitaine , alors que  Paris et l’Ile de France, la plus importante, baissent !

Ce hiatus statistique arrive à un moment où l’incompréhension est majeure entre Paris et la Province que l’on nomme d’une façon curieuse territoire et surtout juste avant de prendre des mesures coercitives dans  les métropoles !

 

G.S.

Partager cet article

Repost0
21 septembre 2020 1 21 /09 /septembre /2020 18:20

Prévision de Gérard Staron  du 22 au 25 septembre 2020 (42, 43, 63, 69)

 

Une descente de nord en provenance des régions arctiques arrive ……et après quelques jours au temps encore acceptable,  nous prépare un week-end mauvais

Dans un premier temps les températures restent assez chaudes  avec un vent de sud et des averses éparses plus ou moins orageuses

Ensuite une perturbation déverse des précipitations assez importantes

et enfin un fort refroidissement suit avec le retour du vent du nord.

 

Mardi :

Les cellules pluvieuses peu orageuses tournoient sur le sud de la France , chez nous les moments de la journée les plus affectés par les précipitations concernent dès le matin les monts volcaniques d’Auvergne , puis le Forez et le Velay et enfin en soirée et dans la nuit le Lyonnais.

Le vent de sud domine

Les températures restent élevées

Minimums doux vers 15° sauf sur la Margeride (12/13°)

Maximums supérieurs à 15° en montagne et 20° en plaine , jusqu’à 25° dans celles de l’axe Rhône Saône  

 

Mercredi :

Nette accalmie dans les précipitations, mais  quelques rares averses pluvieuses peu orageuses sont possibles sur les reliefs

Le vent faible le matin reprend de plus en plus fort en soirée en provenance du sud

Les températures baissent très peu

Minimums au-dessus de 13° en plaine jusqu’à 15° dans celles de l’axe Rhône Saône , environ 10° sur les monts volcaniques auvergnats

Maximums très proches de ceux de la veille  en dessous de 25° partout, les Limagnes s’en approchent, les autres plaines vers 22 – 23°.

 

Jeudi :

Journée pluvieuse  

une grosse perturbation de sud-ouest traverse la massif central et les précipitations de viennent de plus en plus intense au cours de la journée, la zone autour du Pilat devrait être la plus arrosée en fin d’après-midi

Si les températures du matin restent élevées sans grands changements, avec encore environ 15° dans la vallée du Rhône à partir de Lyon et un peu moins dans les autres plaines, les maximums s’effondrent et tombent partout en dessous de 20°

Le vent commence à changer de direction d’abord ouest sur les crêtes ….

 

Vendredi

Gros refroidissement avec le retour du vent du nord sous une atmosphère très humide, plus de nuages en particulier sur le face nord du Massif central que de pluies avec encore  des averses fraîches

Les minimums du matin s’écroulent,  minimums vers 10° en plaine, à peine un peu plus dans celles de l’axe Rhône Saône, vers 5° en montagne, les maximums poursuivent leur baisse et plafonnent vers 15/16° en vallée du Rhône, descendent à moins de 10° sur  les Montagnes auvergnates

 

La tendance mauvaise se poursuit pendant le week-end avec un vent du nord fort surtout le mistral, possibilité de premières gelées sous abri sur les plateaux de moyenne altitude  et neige sur les hauts sommets du Massif central

Partager cet article

Repost0
14 septembre 2020 1 14 /09 /septembre /2020 18:05

Prévision du 15 au 18 septembre 2020

 

Notre région se situe dans une zone de transition entre des Hautes pressions au sol sur l’Europe du Nord et une dépression sur le Proche Atlantique qui n’arrive pas à nous atteindre.

Le vent faible hésite entre une direction de sud quand la dépression atlantique tente d’arriver et de nord-est flux envoyé par Les hautes pressions du nord. La sécheresse continue

Les précipitations seront incapables de pénétrer dans les  couloirs méridiens de l’Allier la Loire et Le Rhône sauf de très rares et incertaines cellules orageuses sur les reliefs certains jours

La chaleur continue, minimums élevés pour la saison, maximums stables ou en légère baisse

 

Mardi :

Pas de précipitations chez nous seules les Alpes et es Pyrénées sont concernées en France

Les minimums sont très doux : plus de 15° en plaine

Les maximums restent chaud jusqu’à 30° en plaine

Le vent du sud faiblit

 

Mercredi :

Pas de précipitations sauf quelques cellules pluvio-orageuses, peu intenses, très localisées sont possibles sur les reliefs

Léger vent de nord-est, dévié en nord sur la Haute Loire et la vallée du Rhône

Les minimums sont en hausse, plus de 15° partout et plus de 18° en plaine

Les maximums sont sans grands changements , sauf une amorce de légère baisse, à peine 30° en plaine

 

Jeudi :

Pas de précipitations sauf peut-être quelques rares cellules orageuses cévenoles capables de remonter jusqu’au Mézenc

Vent de nord-est très modéré

Températures toujours élevées pour la saison

Minimums dépassent 18° en plaine et une partie des plateaux

Maximums, seules les plaines du Rhône et de la Saône sont encore capables d’atteindre 30°

 

Vendredi :

Pas de précipitations

Températures sans changements

Reprise du vent du sud assez fort

Partager cet article

Repost0
28 août 2020 5 28 /08 /août /2020 20:54

Prévision spéciale Tour de France 2020 (étapes de la Côte d’Azur 29-31/08/2020)

 

Sur la Riviera Française, le Tour de France subit un peu moins qu’ailleurs la dégradation du temps très nette qui affecte une grande partie du territoire national

A l’exception du début d’après-midi de Samedi, les précipitations en provenance du nord ont peu de chance d’atteindre le pays Niçois et seront en grande partie stoppées sur les Alpes du sud

Lors des deux étapes Niçoises, le vent faible dans l’intérieur présente un  contraste important avec celui bien plus fort et de direction d’ouest qui balaie le long de la côte.

La course conserve des températures  acceptables avec des maximums supérieurs à 20° sans excès de chaleur

 

Samedi : étape Nice- proche arrière-pays

Seul jour où des averses éparses sont possibles sur la course surtout en début d’après-midi. Les Alpes du sud stoppent l’essentiel de la perturbation mais par moment des extensions pluvieuses courtes peuvent descendre jusqu’au littoral alors que le ciel reste très ennuagé pendant la journée

Le vent devient très vite faible à l’intérieur des terres, mais le long de la côte celui d’ouest de plus en plus fort au fil des heures s’installe et peut jouer un rôle sur la course dans les secteurs littoraux

Températures supérieures à 20° sans excès de chaleur

 

Dimanche : étape Nice – arrière-pays lointain et montagneux

Pas de précipitations sur la course, ciel plus dégagé que la veille

Le vent reste faible dans l’arrière-pays pour l’ascension des cols de la Colmiane et du Turini , par contre il forcit nettement par rapport à la veille, toujours en provenance de l’ouest dans les parties littorales de la fin d’étape . Les rafales pouvant atteindre 50 à 60 km/h, bien plus fortes que la veille, sont  plutôt  favorable dans les montées des cols d’Eze et des Quatre chemins, mais très défavorables dans les descentes dans les retours vers Nice . Cette situation peut avoir  une incidence sur la course en défavorisant les coureurs solitaires dans ces descentes par rapport aux pelotons ou aux groupes plus nombreux

Températures en légère hausse, mais restant fraîches sur le haut des deux cols de l’arrière-pays  

 

Lundi :  étape Nice - Sisteron

Pas de précipitations sur la course

Le vent du nord qui souffle fort en vallée du Rhône est bien moins violent sur le parcours de l’étape  la course à l’intérieur des Préalpes, cependant sa direction est défavorable dans un trajet globalement sud-est  nord-ouest

Températures sans grand changement

Partager cet article

Repost0
28 août 2020 5 28 /08 /août /2020 18:04

Prévision de Gérard Staron du 29 août au 1er septembre 2020 (42, 43, 63, 69)

 

La dégradation du temps a commencé ce vendredi avec des précipitations plus ou moins orageuses selon les secteurs, elle continue pour constituer la première alerte automnale

Nous connaissons une descente de nord en, provenance des régions arctiques qui débute par les précipitations de moins en moins orageuses et intenses et de plus en plus limitées aux reliefs au fil des heures. Elles laissent ensuite des restes d’humidité avec des nuages qui s’agglutinent sur la face septentrionale du Massif central.

L’écroulement des températures  associée au retour du vent du nord suit avec des minimums qui descendent en dessous de 10° en montagnes et ne dépassent pas 20° en plaine

Le temps tarde ensuite à se rétablir

 

Samedi :

Il subsiste des averses de pluie fraîche surtout sur les montagnes auvergnates en particulier la Margeride et les monts du Forez. Nos départements restent très ennuagés surtout le matin. Les bassins intérieurs du Massif central, en grande partie à l’abri pourraient bénéficier d’un temps moins dégradé.

Le vent du nord revient avec le mistral en vallée du Rhône

Le matin quelques restes de douceur subsistent  avec environ 15° dans les plaines de l’axe Rhône Saône, ailleurs les minimums tombent déjà vers 10° en plaine et en dessous sur les reliefs

Les maximums se situent vers 20° dans les plaines des couloirs de l’Allier et de la Loire , ils montent vers 23° dans les vals du Rhône et de la Saône, Sur les reliefs ils descendent  plus bas

 

Dimanche

La journée la plus fraîche

Le vent du nord forcit surtout le mistral en vallée du Rhône

Les averses pluvieuses concernent surtout  les reliefs océaniques, Monts volcaniques auvergnats , monts de la Madeleine et haut Forez , Haut Beaujolais, et les secteurs proches  

La région reste très ennuagée   

Les minimums culminent vers 10° en plaine, et se situent en dessous dans les bassins internes du Massif central, encore quelques restes de douceur en vallée du Rhône et de la Saône ( pas plus de 12 à 13°)

Les maximums atteignent 20° dans les vals du Rhône et de la Saône, culminent vers 18° dans les plaines qui longent la Loire et l’Allier. La fraicheur est encore plus forte sur les reliefs

 

Lundi

Très peu d’averses de pluies mais encore beaucoup , surtout le matin, de restes d’humidité , nuages sur les faces nord des reliefs

Le vent du nord reste fort , surtout le mistral en vallée du Rhône

A l’exception des vals du Rhône et de la Saône aucune plaine n’atteint 10° le matin , les reliefs sont nettement en dessous

Les maximums approchent 20° en plaine, un peu au-dessus en vallée du Rhône et en dessous ailleurs

 

Mardi :

Pas de précipitations et les restes d’humidité s’effacent devant un soleil plus présent   

Le mistral reste encore fort le matin

Les minimums restent frais , plus de 10° en plaine, moins sur les reliefs

Les maximums amorcent une hausse : plus de 20° en plaine

 

Partager cet article

Repost0
26 août 2020 3 26 /08 /août /2020 20:58

Partager cet article

Repost0
22 août 2020 6 22 /08 /août /2020 17:14

Prévision de Gérard Staron  du 23 au 26 août 2020 (42, 43, 63, 69)

 

Après avoir laissé passer la perturbation de la nuit de vendredi à samedi, l’anticyclone des Açores revient timidement protéger le sud de la France alors que les perturbations océaniques continuent de balayer les côtes de la Manche

Nos départements entre les deux, connaissent un temps qui s’améliore lentement.

Les précipitations disparaissent, le soleil est de plus en plus généreux

Le vent de nord sévit sur le flan est des hautes pressions avant de céder la place à celui de sud

Les températures tardent à remonter, la chaleur reviendra ensuite assez modérée

 

Dimanche :

Très rares averses sur les reliefs, la couverture nuageuse moins présente

Le vent du nord, avec mistral en vallée du Rhône, maintient les températures à  des niveaux assez frais

Minimums en dessous de 10° sur les plateaux du cœur du Massif central (Margeride et Velay) montent jusqu’à 13à 14° dans les plaines externes au massif (Limagnes du nord, Roanne et val de Saône)

Les maximums s’étirent un peu moins en 20° en montagne à 25° en vallée du Rhône

 

Lundi :

Pas de précipitations

Le vent du nord avec Mistral assez fort continue

Les températures varient peu

Minimums entre 10° dans les montagnes du cœur du Massif central (Margeride et Velay)   et 13° en plaine

Maximums sans changements

 

Mardi :

Pas de précipitations

Le vent du nord encore présent le matin, laisse la place dans la journée à celui de sud en liaison avec une tempête sur le Royaume uni

Les minimums du matin varient peu, de 10° sur les hautes terres du cœur du Massif central (Margeride Velay)  à 15° dans un couloir  des plaines de la Loire au Rhône au sud du défilé de Vienne par-dessus le Pilat

Les maximums connaissent une forte hausse avec plus de 28° dans l’ensemble des plaines approchant 30° en vallée du Rhône

 

Mercredi :

Pas de précipitations, vent faible

Confirmation du retour de la chaleur

Les minimums dépassent 15°en plaine

Les maximums, 25° au moins partout, culminent à 30° en vallée du Rhône

Partager cet article

Repost0
17 août 2020 1 17 /08 /août /2020 09:51

Prévision de Gérard Staron  du 17 au 20 août 2020 (42, 43, 63, 69)

 

L’air des hautes latitudes a réussi à repousser les anticyclones subtropicaux ce qui a apporté les orages de Dimanche qui ont déposé une lame d’eau substantielle (27 mm à Montregard) salvatrice dans la sécheresse actuelle…..

Les hautes pressions tarderont à réagir…..

Elles réussiront à progressivement repousser vers la France du nord les averses plus ou moins orageuses qui déserteront progressivement nos départements

Les températures qui ont chu, restent agréables ,  remonteront lentement à des niveaux  en dessous de la grosse chaleur qui précédait

Le vent du nord revient après quelques journées direction incertaine

 

Lundi :

Rares averses orageuses éparses sur les reliefs dans l’après-midi et en soirée

Les maximums sont agréables: plus de 25° en plaine jusqu’à 27° dans la vallée du Rhône, les montagnes restent au-dessus de 20°

 

Mardi :

Les averses éparses à tendance orageuse de l’après-midi et de la soirée sont plus nombreuses sur l’ensemble des reliefs avec débordement possible en plaine  et apportent plus de précipitations que la veille

Les températures restent agréables sans grands changements

Les minimums sont plus élevés dans les plaines de l’axe Rhône Saône (vers 18°) que dans celles qui longent la Loire et l’Allier (environ  15°). Ils descendent en montagne vers 12°

Les maximums se situent autour de 25° en plaine tout en montant un peu plus dans la vallée du Rhône (vers 27 et 28°)

 

Mercredi :

Pas d’averses pluvio-orageuses

Les températures amorcent une légère remontée

Très peu pour les minimums qui restent vers 16 à 18° en plaine et plus de 12° sur les reliefs

De façon plus marquée pour les maximums qui approchent de 30° en plaine

 

Jeudi :

Les averses orageuses de la moitié septentrionale de la France ne semblent pas déborder sur nos départements même si certaines sont proches et sauf surprise

Les températures continuent leur hausse et une certaine chaleur revient

Les minimums sont au-dessus de 15° avec une possibilité d’atteindre 20° dans la plaine de Roanne

Les maximums franchissent le seuil de 30° en plaine et approchent 35° dans le Roannais et les Limagnes

Partager cet article

Repost0
11 août 2020 2 11 /08 /août /2020 17:48

Prévision de Gérard Staron du 12 au 15 août 2020 (42, 43, 63, 69)

 

Depuis plusieurs jours nos départements connaissent un affrontement entre la forte chaleur d’origine méridionale et les orages qui se déclenchent à partir de l’après-midi en liaison avec l’infiltration de l’air des hautes latitudes qui arrive sur nos régions réchauffées…….

A la fin des derniers auront le dernier mot mais avec encore un peu de patience……

Les températures très chaudes,  qui baissent déjà localement sous les orages finiront par baisser toute la journée

Les pluies orageuses continueront de se reproduire chaque jour sur des secteurs différents jusqu’à la fin de la période chaude. Toujours difficile de prévoir leur intensité et leur localisation !

Le vent du sud cèdera enfin la place à celui de nord

 

Mercredi :

Les pluies orageuses seront plus nombreuses sur les régions avoisinantes que sur nos départements , et elles seront assez tardives dans la journée

Les températures restent chaudes

Les minimums sont élevés pour la saison vers 20° environ en plaine , plus élevés dans les Limagnes que dans les vals du Rhône et de la Saône, susceptibles de subir des inversions de températures

Les maximums dépassent 30° en plaine, mais peuvent encore monter vers 35° dans celles du Rhône et de la Saône

Le vent du sud forcit jusqu’en soirée

 

Jeudi

Les pluies orageuses se déclenchent plus tôt dans la journée que la veille, sont plus intenses avec une extension plus importante au point de traverser nos départements, attention aux manifestations extrèmes : foudre, grêle etc…

Légère baisse des minimums à partir de l’Auvergne , ils se situent vers 18°

Outre la chute sous les orages, la baisse des maximums se fait aussi à partir de l’Auvergne, Seuls les vals de Saône et du Rhône dépassent encore 30°, les autres  plaines  du massif central sont en dessous

Le vent change de direction : les crêtes du massif central reçoivent un flux d’ouest

 

Vendredi :

La reprise pluvieuse à partir de l’Après-midi est bien plus faible et moins orageuse que les jours précédents. Il ne subsiste qu’une humidité résiduelle avec des nuages sur la face nord du Massif central

La chaleur est terminée :

Le matin les minimums se situent vers 15° , plus en plaine, moins sur les reliefs

L’après-midi les maximums sont au-dessus de 25° en plaine, jusqu’à 28° en vallée du Rhône

Le vent du nord revient avec le mistral en vallée du Rhône

 

Samedi , fête de l’Assomption:

Rares pluies peu orageuses, le soleil commence à percer les nuages résiduels de la face nord du Massif Central

Légère reprise des températures

Les minimums se situent vers 18° sauf sur les plateaux du cœur du Massif central (Margeride, Velay)

Les maximums remontent un peu sans atteindre 30° en plaine

Le vent du nord faiblit , le mistral en vallée du Rhône fait un peu de résistance

Partager cet article

Repost0

Presentation

  • : Le blog de Gérard Staron Président de l'AMRL
  • : Le journal du climat et de la géographie libres. Actualité climatique Climat et société, impact du climat sur les activités humaines . Prévisions sur 4 jours
  • Contact

Rechercher

Articles Récents

Mes ouvrages

                                                                noel boules noel boules 4 gif                                                              noel boules noel boules 4 gif                                                                                                                                                                                                    noel boules noel boules 4 gif

Mon Site

                                                                                                                        Site

Articles sur Le progrès

Phénomènes météo exceptionnels de 1945 à nos jours (2013)

Quel drôle de temps

La Loire p 78, 79

Le Gier p 80

La fureur du Furan p 81

Climat de la Loire: Effet de couloir p 194

Climat de la Haute-Loire:

Le coeur  du Massif Central  p 195